Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour Aurélie Filippetti, rien ne semble être jamais de trop du moment qu’il s’agit de faire parler d’elle ! La ministre de la Culture vient de faire une brillante sortie média en s’en prenant ouvertement au géant américain de la vente de livres en ligne, Amazon.

 

 

La Ministre reproche à la firme de « casser les prix ».

Stratégie commerciale effectivement incompréhensible, surtout dans un pays en pleine crise et rongé par un taux de chômage élevé qui semble visiblement s’être inscrit dans la durée ! Stratégie doublement incompréhensible si elle est appliquée dans un pays où les habitants ont vu leur pouvoir d’achat chuter vertigineusement pour la première fois depuis 30 ans ! Incompréhensible en effet qu’une firme veuille appâter le client en lui proposant des prix attractifs sur des biens pas forcément indispensables, surtout en période de difficultés économiques et de perspectives moroses !

 

 

Aurélie Filippetti envisage d’interdire au géant américain de la librairie de cumuler la gratuité des frais de port et une réduction de 5% sur les livres. D’après elle :

« Aujourd'hui, tout le monde en a assez d'Amazon qui, par des pratiques de dumping, casse les prix pour ensuite pénétrer sur les marchés pour ensuite faire remonter les prix une fois qu'ils sont en situation de quasi-monopole. »

C’est qui « tout le monde » ? Où sont les chiffres et les études qui pourraient prouver qu’elle dit vrai ? Je ne connais et n’ai jamais connu aucun client qui refuserait une remise ou des offres avantageuses sur un produit ! Aurélie Filippetti est bien la première personne au monde à ne pas supporter la pratique !

 

Aurelie-Filippetti-Amazon-Virgin-Store.jpg

 

En janvier dernier déjà la Ministre avait accusé Amazon d’avoir contribué au dépôt de bilan de Virgin Stores. Aussi pertinent que de dire que le critérium est responsable de la disparition des crayons. Argumentaire incompréhensible et incohérent quand on se rappelle qu’un membre du Gouvernement auquel elle appartient, Arnaud Montebourg, avait fait des pieds et des mains pour accueillir le géant américain dans l’ancienne circonscription dont il a été l’élu !

 

 

Amazon qui créé 1 000 emplois c’est très bien mais Amazon qui pratique des tarifs attractifs pour conserver et pérenniser ces 1 000 emplois c’est mal… Logique…

 

 

M’enfin…

Venant d’Aurélie Filippetti, plus rien ne m’étonne… Elle ferait mieux de retourner en vacances à l’Ile Maurice. Ici en France elle ne fait pas grand-chose, mais le peu qu’elle arrive à faire suffit déjà à la décrédibiliser… Et pour ça elle n’a pas besoin des autres !


Source image: Libération.fr

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0