Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Succession d’idées farfelues, de non-sens et d’aberrations affligeantes en matière économique.
Que le PS n’ait personne de compétent sous la main à placer à Bercy n’est pas une surprise. Que Pierre Moscovici y soit contesté par ses joyeux camarades l’est encore moins. De fait, que les conneries s'enchaînent les unes à la suite des autres apparaît comme relativement « normal ».

 

 

Nouvelle trouvaille pour vous faire dépenser plus, le déblocage exceptionnel de l’épargne salariale.

 

 

Dans un moment où tout va mal et que votre moral flanche on cherche à vous donner l’illusion que tout va bien. La méthode est très simple : on vous permet de débloquer des sommes d’argent, parfois conséquentes, qu’on vous invite à dépenser.

 

 

Tout le monde sait que « je dépense, donc je suis »…

Le shopping et les courses sont d'excellents remèdes anti-crise doublés d’un formidable effet placebo qui entretient l’illusion que tout va bien. De cette manière, en reproduisant les mêmes gestes que les autres, vous vous sentez socialement intégrés et entretenez l’illusion que tout va bien dans le meilleur des mondes. Au pays des Bisounours, peut-être. Au passage, ça évite que vous remarquiez que nous nous enfonçons dans la crise.

 

 

Vient ensuite le retour de manivelle, qui révèle que la méthode n’avait qu’un effet pansement. Une fois le capital dilapidé, il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer.

Tout du moins pour ceux qui bénéficient de l’épargne salariale, ce qui n’est pas le cas de la très grande majorité des français. Rajoutez à cela le fait que le montant de l’épargne salariale est rarement mirobolant et vous comprendrez de vous-même tout l’enfumage que représente à lui tout seul ce dispositif court termiste et cache misère.

 

 

 

On a vu plus intelligent, plus pertinent et plus efficace en termes de mesures de soutien à la croissance… Mais pour y penser je crois qu’il ne faut pas être de gauche.

 

 

 

Avant l’épargne salariale vous permettait de vous acheter une voiture, faire des travaux ou tout simplement couvrir des frais importants comparativement aux besoins financiers quotidiens de votre ménage.

Aujourd’hui, le déblocage de l’épargne salariale permettra à peine de compenser la casse de votre pouvoir d’achat qui a été orchestrée l’année dernière, et se continuera cette année, par cette nouvelle majorité politique avec à la clef le coup de grâce au 1er janvier 2014 avec la hausse de la TVA.

TVA Compétitivité injuste sous Sarkozy qui, cela dit en passant, est devenue totalement justifiée sous la gauche puisqu’elle s’est transformée en une TVA pour l’effort juste… Sémantique.

 

 

 

Il est drôle… Non… Il est consternant de voir que ceux qui militaient il y a un an à peine pour des hausses généralisées de salaires, soient exactement les mêmes qui aujourd’hui dégradent votre pouvoir d’achat et cherchent des solutions pansements pour parer aux insuffisances de leurs choix politiques.

 

 

Avant l’épargne salariale permettait entre autre aux français de racheter un prêt et aujourd’hui, grâce à cette gauche qui exigeait de Nicolas Sarkozy qu’il impose à votre patron d’augmenter votre salaire, vous allez devoir taper dans votre épargne pour vous acheter de quoi vous nourrir, sans aucune garantie de lendemains meilleurs.

 

 

Existe-t-il un autre moyen de prouver toute l'inefficacité d'une politique économique, cumulée à toute l'étendue de la démagogie populiste d'une ancienne opposition politique que cette vaste hypocrisie?

A mes yeux, non.

 

 

 

Autre magnifique trouvaille de la Ministre du Droit des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, l’arrivée des premières sanctions relatives à l’inégalité salariale homme-femme qui commencent à tomber.

 

 

Dans un pays normal avec à sa tête des dirigeants censés, pragmatiques, logiques et certainement pas idéologues, on aurait en premier lieu mis l’accent sur la création d’emploi et d’entreprise. Sauf qu’aujourd’hui on cherche à taper sur ceux qui produisent la richesse dont nous avons pourtant besoin pour survivre, au moins temporairement.

Niveau gestion des priorités, y a rien à dire: systématiquement à côté de la plaque! Le pire, c'est qu'ils ne se forcent même pas, c'est naturel...

 

 

On aurait voulu dissuader les entreprises et les entrepreneurs de généraliser la mixité homme-femme dans certains secteurs ou certaines professions qu’on ne s’y serait pas pris autrement.

 

 

Ceci dit, je ne suis malheureusement surpris de rien puisque je me souviens que lorsque François Hollande a été élu, bon nombre d’entreprises françaises ont reçu par courrier du gouvernement un fascicule dans lequel on leur proposait d’acheter le Code du Travail…

 

 

Initiative qui en dit long sur la manière dont le Gouvernement perçoit le milieu du privé et sur la manière dont il allait mener sa politique pour les 5 années à suivre !

Je serai curieux par contre de savoir combien de nos Ministres et de Ministres Délégués ont déjà bossé dans le milieu du privé… Les doigts d’une seule main pourront à mon avis largement suffire.

Tout s’explique donc…

 

 

 

Autre ingénieuse idée dans cette folle course à la casse de l’épargne des français, la possible baisse du taux d’intérêts du Livret A. Il faut néanmoins que vous sachiez que si ce taux passe effectivement à 1,25%, François Hollande aura réussi en l’espace de 12 mois à l’abaisser de 45%.

 

 

 

Bref…

C'est à se taper la tête contre un mur...

Des socialistes qui se disent socialistes et qui ont fait campagne sur un projet socialiste, mettent en œuvre des mesures qui affecteront en premier lieu leur propre électorat…

 

Consternant.

 

http://www.en3lignes.com/wp-content/uploads/epargne.jpgSource image: en3lignes.com

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0