Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi 4 octobre dernier, France 3 diffusait à 20h50 le documentaire intitulé "Juppé, le ressuscité", mobilisant ainsi 1,6M de téléspectateurs, soit 6,7% de PDA.

 

 

Hier soir, lundi 10 octobre, France 3 récidivait en diffusant un documentaire sur Nicolas Sarkozy, qui n'a rassemblé que 1,1M de téléspectateurs, soit 4,3% du public.

 

 

Selon certains, la semaine dernière, la mauvaise audience de Juppé était due à l’absence d’intérêt du téléspectateur pour l’invité... Cette semaine, les mêmes nous expliquent que la mauvaise audience d'hier (qui je vous le rappelle est pire que celle de la semaine d'avant) est due au choix du narrateur du documentaire.

 

 

Que l'on préfère un candidat plutôt qu'un autre, je peux le comprendre.

Que cela altère à ce point la perception que l'on peut avoir de la réalité, c’est-à-dire de l’intérêt que peuvent porter les français à une personnalité politique plutôt qu’à une autre, ça me dérange. Mauvaise foi ou aveuglement ? Au nom de quoi une mauvaise audience pourrait dans un cas être due à la personnalité de l’invité et dans l’autre, à la personnalité du narrateur, alors que ces deux émissions ont été programmées un même jour de la semaine (le lundi) sur la même chaîne (France 3)  ? Pourquoi ce qui s’applique à l’un ne pourrait pas s’appliquer à l’autre ?

 

 

Oui parce qu’au cas où vous ne le saviez pas, la faible audience du documentaire sur Nicolas Sarkozy est due, si j’en crois ses sympathisants aujourd’hui, au fait que celui-ci était à charge. Par contre j’ignore combien de millions de Sarkozistes ils ont été à pouvoir voir en exclu un programme inédit à la TV, pour savoir que celui-ci était à charge…

 

 

Quelques semaines auparavant ces deux mêmes hommes sont tous les deux passés (à des dates différentes évidemment) sur le plateau de "L'émission politique" sur France 2, où l’ex-Premier Ministre a rassemblé 2,76M de téléspectateurs (13,2% du public), là où l’ex-Président de la République en a rassemblé 2M. (12,6% du public)

 

 

Mais que mes détracteurs se rassurent : je ne suis pas plus fan de Nicolas Sarkozy que je le suis d’Alain Juppé… Ni d’un autre d’ailleurs : c’est vous dire… Je pense m’en expliquer prochainement ici-même. Et ce manque d’intérêt de ma part pour cette primaire est également à la base de mon relatif silence de ces dernières semaines.

 

 

Ne sachant ni mentir ni être hypocrite, sachez d’ores et déjà que je n’y irai pas (comme à mon habitude) avec le dos de la cueillère… Gauche ou droite… S’il y a quelque chose à dire, comptez sur moi ! J'ai parfaitement conscience que l'intérêt qui pourrait être le mien se situerait plutôt du côté de ma mise à l'écart de ce débat, mais je prends le risque... Sortez les couteaux...

 

Source image: http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/08/1947384-juppe-a-rencontre-sarkozy-il-y-a-quelques-jours.html

Source image: http://www.ladepeche.fr/article/2014/09/08/1947384-juppe-a-rencontre-sarkozy-il-y-a-quelques-jours.html

Tag(s) : #-PrimaireLR

Partager cet article

Repost 0