Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Probablement le plus gros enfumage politique de ce quinquennat auquel se soit livrée la gauche. Et oui… Depuis quelques jours la majorité PS n’a de cesse de procéder à une espèce d’enfumage massif des français autour de la fermeture du site Alstom de Belfort, jouant à mon sens de mauvaise foi, en faisant croire que celui-ci n’était pas au courant de ce qu’il s’y tramait et de ce qu’il s’est confirmé lorsque la SNCF a préféré un constructeur allemand au constructeur français…

 

 

En effet.

Il faut savoir qu’à ce jour l’Etat français détient 20% du capital du constructeur de trains, ce qui en fait l’actionnaire majoritaire. Par ailleurs (je n’ai pas vérifié) mais si l’Etat est l’actionnaire très largement majoritaire de l’entreprise, il y détient très certainement des administrateurs pour le représenter au sein du Conseil d’Administration.

 

 

La décision de fermer le site Alstom de Belfort n’a pas, et ne peut pas compte tenu du mode de Gouvernance de ces entreprises, été prise sans la concertation et peut-être même l’aval du dit conseil d’administration.

 

 

J'ai de fait beaucoup de mal à imaginer que Bercy n'ait pas eu connaissance de l'intention du groupe de fermer son site de Belfort... Une décision prise de manière définitive de fermer le site qui coïncide avec le départ d’Emmanuel Macron…  Ce même Macron qui, de mémoire, promettait lors du rachat d’Alstom par General Electrics, qu’il n’y aurait aucune suppression d’emploi…

 

 

Aujourd’hui la majorité PS opte pour la stratégie de la surprise... Mais elle joue fort mal la comédie… Au mieux d’ici quelques jours, lorsqu’elle se rendra compte que tout espoir pour le site de Belfort est perdu, elle reportera (peut-être) la responsabilité de cet échec sur Emmanuel Macron… Puis bon… Belfort reste historiquement la ville du trublion Chevènement… Ce fossile politique à qui la majorité PS vient (comme par hasard !) d'attribuer un poste alors que ses propos sur l'islam ont fait polémique !

 

 

Ceci dit je comprends qu’à un an de la Présidentielle la majorité PS ne peut pas se permettre de ne pas réagir sur le sort d'un site que Sarkozy avait en son temps réussi, lui, à sauver de la fermeture...

Image destructrice pour elle que celle de cette gauche qui abandonnerait les ouvriers... Vous n'y pensez pas ! Surtout qu’elle sait très bien cette même majorité que Sarkozy se servirait de cet argument pour dénoncer encore un peu plus l’incompétence de ce Gouvernement… (et Dieu sait à quel point je ne suis pas du tout pro-Sarko…)

 

 

Ne tombez pas dans le panneau... Toute cette agitation du Gouvernement autour du site Alstom de Belfort n'est, selon moi, que pure stratégie politique pour permettre au Gouvernement de tenter de rebondir face à une situation que la majorité PS ne pouvait certainement pas ignorer compte tenu de la prise de participation majoritaire de l’Etat au sein du capital du constructeur français…

 

 

Au pire, le Gouvernement savait mais a préféré laissé la situation pourrir histoire de pouvoir encore mieux passer pour un sauveur… Posture idéale pour encore mieux faire oublier aux français tous les ratés des autres sites de production français fermés depuis le début de ce quinquennat… Des ouvriers à qui François Hollande avait promis qu’il pouvait tout et pour qui il n’a finalement rien fait, si ce n’est les berner.

 

 

 

Paraît-il que François Hollande veut sauver le ferroviaire à Alstom Belfort...

Heu... S'il s'y prend comme s'y était pris Ségolène Royal en son temps pour sauver Heuliez, autant vous prévenir de suite que ça va vous coûter cher (pendant un moment) et qu'au final ça n'aura permis de reculer l'inéluctable échéance que de quelques mois... Que ne ferait pas "Pas de bol 1er" à désormais quelques semaines de l'annonce de sa candidature à la primaire PS... Tout ça aussi par ailleurs pour planter un couteau dans le dos de Macron... Quelle tristesse ! La France mérite bien mieux.

 

Source image: http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/09/07/alstom-va-arreter-la-production-de-trains-a-belfort-d-ici-a-2018_4994051_1656968.html

Source image: http://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2016/09/07/alstom-va-arreter-la-production-de-trains-a-belfort-d-ici-a-2018_4994051_1656968.html

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0