Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On apprenait le 30 septembre 2013 que Larossi Abballa, désormais tristement connu comme étant le tueur de flics de Magnanville, avait été condamné à 3 ans de prison dont six mois avec sursis et une mise à l’épreuve de deux ans, à l’issue de ce procès des sept membres d’une filière djihadiste.

 

 

Aujourd’hui ce récidiviste laisse derrière lui un gamin de 3 ans, orphelin, traumatisé probablement à jamais par le décès de ses parents.

 

 

J’ai en ce jour une pensée affectueuse pour toute cette gauche, évidemment complice de ce qu’il vient de se passer, parce qu’elle a nourri par pure idéologie cette haine anti-flics au travers de campagnes et d’articles calomnieux et caricaturaux, visant à stigmatiser les forces de l’ordre en faisant volontairement abstraction du déferlement continu de haines dont elles étaient les victimes.

 

 

Cette gauche ou des djihadistes, pour moi, c’est la même merde.

 

 

Au même titre que je condamne tous ceux qui ont nourri l’homophobie ces dernières années en France et qui ne peuvent désormais ignorer leur part de responsabilité dans la mort de ces 49 personnes samedi soir dans cette discothèque gay d’Orlando.

 

 

Ca commence par une pensée, puis ça continue par des mots… Et puis pour les plus radicalisés, ça se termine par des actes odieux comme ceux-là.

 

 

Je vomis évidemment le discours pseudo-compatissant de ces moteurs de haine. Il est utopique de croire que le fait d’affirmer publiquement et à priori sans aucune gêne que « l’homosexualité est une abomination » n’aurait aucun impact sur les plus faibles d’esprit.

 

Source image: http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-un-policier-poignarde-a-mort-a-magnanville-13-06-2016-5880893.php

Source image: http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-un-policier-poignarde-a-mort-a-magnanville-13-06-2016-5880893.php

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0