Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Heureusement "Ca va mieux"...

 

Pour la énième fois depuis l’élection de François Hollande, le Ministère de l’Intérieur tolère que se déroule dans les rues de Paris une manifestation pourtant interdite… Interdite mais tolérée… Une habitude désormais à gauche. Disparues les craintes liées au fait de braver les interdits. Non. Ca n’existe plus. Maintenant grâce à la gauche on sait qu’on peut les braver sans risquer d'en être inquiétés. On peut tout faire : personne ne dira rien, personne ne sera puni. Pire : demain on peut recommencer. Demain et les jours suivants !

 

 

Lorsque je parle d’une manifestation « interdite mais tolérée », je veux évidemment parler de celle qui incendie en ce moment-même dans Paris une voiture de Policiers. Vous savez, cette manif idéologique qui prétend dénoncer « les violences policières », concept importé en France par une extrême gauche avide de solutions rapides, faciles et efficaces pour rallier un peu n'importe qui et n'importe comment à sa cause, pour encore mieux semer le désordre.

 

 

Une contre-manifestation organisée en même temps que celle de nos Policiers qui, légitimement, protestent contre les violences qui leur sont faites.

L’impuissance. Que dis-je… Le laxisme de l’Etat doit être dénoncé. Derrière ces uniformes se cachent avant tout des hommes et des femmes, nos frères, sœurs, pères, mères, amis et autres proches.

 

 

A chaque flic que le Ministre de l’Intérieur laisse se faire caïlasser, à chaque bagnole de flic incendiée, à chaque flic insulté, tabassé, provoqué et que sais-je encore, c’est la crédibilité même de l’ordre Républicain qui est remise en cause. Cet ordre qui aussi bien dans certains de nos quartiers que dans nos rues ou dans le cadre de manifestations interdites mais tolérées, ne dissuade plus, n’effraie plus. Ne fait plus reculer. Ne fait plus réfléchir. N’impressionne plus.

 

 

Tolérer des manifestations pourtant interdites, c’est implicitement accepter le risque d’escalades. Violentes.

 

 

Moi Président de la République avait promis de réconcilier les français entre eux : quarante-huit mois plus tard, les français ne peuvent que constater, médusés et malgré eux, que cette promesse, comme toutes les autres d’ailleurs, n’était que pure esbroufe. Optimisme béat, mensonge ou pur amateurisme ? Ou les trois ? Dans tous les cas, la situation telle qu’elle est ne peut plus durer.

 

 

Au Gouvernement de faire face à ses responsabilités et de prendre la situation en mains pour que cessent ces violences inacceptables qui nuisent à la crédibilité de l’autorité Républicaine et plus généralement, nuisent à l’image de la France et à l’image de Paris. Publicité dont nous préférerions nous passer à quelques semaines de l’ouverture de l’Euro 2016, dans un contexte terrorislamiste déjà particulièrement tendu.

 

 

Par ailleurs la Place Beauveau devrait réfléchir à reconsidérer nos forces de sécurité… Entre les heures supplémentaires à rallonge, les heures supplémentaires non payées, les vies de familles sacrifiées, au détriment très certainement de la santé de nos Policiers, cela ne peut plus durer.

 

 

Ou Bernard Cazeneuve rétablit l’ordre Républicain de manière forte, ou il démissionne.

Maintenant ça suffit !

 

 

Je sais que pour François Hollande "Ca va mieux", mais il ne doit pas oublier qu'il y a eu il y a quelques dizaines de minutes, dans les rues de Paris et dans le cadre d'une manifestation interdite mais tolérée, une tentative d'homicide sur les Policiers qui étaient présents dans ce véhicule au moment où il a été incendié. Juste inacceptable. Un acte qui ne doit pas rester impuni! (la vidéo par là)

Source image: https://twitter.com/DominiqueLUNEL/status/732890923697311745

Source image: https://twitter.com/DominiqueLUNEL/status/732890923697311745

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0