Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le tout sous le parrainage exclusif de Denis Baupin, Michel Sapin et Dominique Strauss-Khan ? Tant qu’à faire !

 

 

Au point où elle en est désormais notre brave gauche morale…

Entre les pervers (présumés) dans ses rangs, connus, reconnus et réputés comme tel mais non dénoncés par les féministes revendiquées, affichées et assumées qui s’affichent et se revendiquent en son sein, son soutien clair et net à un « artiste » dont des textes véhiculent à la fois de l’homophobie, du sexisme, du racisme, de l’intégrisme religieux, de l’antisémitisme et des valeurs contraires à celles qui fondent à la fois notre République et notre pays, l’intrigante amitié de l’exécutif actuel avec des dirigeants de pays qui restreignent les droits des femmes et des homosexuels, tout en pratiquant la peine de mort, je ne serai plus surpris de rien…

 

 

A gauche ils sont tous vent debout pour défendre la légitimité de la présence d’un « artiste » aux textes plus que contestables pour rendre hommage à ceux qui se sont battus pour notre pays et qui sont morts dans l’une des plus terrible bataille de toute notre histoire, pour défendre nos libertés… Exactement ces mêmes libertés auxquels certains groupes de rap s’attaquent très violemment…

 

 

A croire que la gauche n’en est désormais plus à une pirouette près pour ouvrir un boulevard à l’extrême droite et ainsi chercher à jouer sur la peur de celui-ci pour tenter de remobiliser son propre électorat aux prochaines échéances… Un jeu dangereux qui finira bien par se retourner contre elle…

 

 

Personnellement je concevais la gauche comme un mouvement prompt à défendre les libertés individuelles, la laïcité, le droit à toutes les libertés, aussi bien celle d’être que d’aller, le vivre ensemble, pourfendant toutes les formes d’égalités… Mais non. Je dois reconnaître que je me suis fourvoyé ; que je l’ai un peu trop idéalisée !

 

 

En fait cette gauche, à l’instar du Ministre des Anciens Combattants, qui à mon sens est une injure à la cause qu’il est censé incarner, est du côté de ceux qui rejettent nos droits, nos libertés, prend la défense, probablement par pures postures idéologique et clientéliste, de ceux qu’elle aurait, s’ils n’avaient pas été « artistes » et issus de la diversité (une richesse pour toute les cultures : je précise), lynché sur la place publique.

 

 

Mais là, non…

A défaut de logique et de bon sens, elle fait le choix de se ranger du côté des indéfendables, poussant même le vis, faute d’arguments valables, jusqu’à qualifier (encore une fois) de fasciste quiconque ose la contredire… Hé oui… Vous ne rêvez pas : aujourd’hui pour la gauche, dénoncer un des propos racistes, intégristes, antisémites, homophobes et sexistes qui sont contraires aux valeurs de Fraternité censées être incarnées lors d’une commémoration, c'est être fasciste. Oui… Fasciste…

 

 

Peut-être que si la gauche ouvrait un dictionnaire, au moins une fois dans sa vie, elle saurait ce que c’est qu’un fasciste… Ou alors défendre l’homophobie, le racisme, le sexisme, l’intégrisme et l’antisémitisme, c’est la « gauche 2.0 »… Oui. Je pense que ça doit être ça en fait. Une nouvelle gauche, celle qui est désormais décomplexée vis-à-vis de son passé.

Source image: http://www.sudouest.fr/2016/03/20/le-gouvernement-lance-une-campagne-televisee-pour-lutter-contre-la-haine-2307027-6039.php

Source image: http://www.sudouest.fr/2016/03/20/le-gouvernement-lance-une-campagne-televisee-pour-lutter-contre-la-haine-2307027-6039.php

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0