Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est bien la preuve que les français n’en peuvent plus de toute cette bande de racailles…

Alors certes, je sais ce que vont me dire les traditionnels aveugles de gauche, incapables de concéder à leur Dieu socialiste la moindre responsabilité dans la déliquescence de notre pays et de leur parti… Que les trois circonscriptions où se sont déroulées les législatives partielles ce week-end sont de droite. En effet, mais à quelques petits points de détails près, que les traditionnels gauchiards ne manqueront pas d’éluder.

 

 

Prenons par exemple de la 10ème circonscription du Nord.

Lors du 1er tour des législatives de 2012, la candidate socialiste Zina DAHMANI était arrivée en tête du scrutin rassemblant 30,77% des voix, suivie par le candidat de l’UMP Gérald DARMANIN (24,93%), puis celui du FN, Jean Richard SULZER, en 3ème position à 18,06% des voix, pour un taux de participation d’environ 47,46% des inscrits.

 

 

Hier ils ne sont que 21,7% des électeurs à s’être déplacés. Le candidat LR arrive en tête avec 46,84% des suffrages, suivi par Virginie Rosez (FN) à 25,22%, puis du candidat PS Alain Mezrag qui réalise le misérable score de 11,24%. L’addition des voix de gauche (y compris les extrêmes) est de 23,48% pour un taux de participation de 21,2%... Un naufrage. Le candidat de droite a globalement mobilisé un grand nombre d’électeurs s’étant déjà déplacés pour son collègue en 2012, tandis que l’électorat de gauche a déserté les urnes, déroulant de fait le tapis rouge au Front National.

Vous en doutiez ? Pas moi.

 

 

Même cas de figure dans la 2ème circonscription de l’Aisne, où Xavier Bertrand totalisait en 2012 et à l’issue du 1er tour du scrutin législatif, 38,89% des suffrages, suivi de près par la candidate PS Anne FERREIRA avec 35,47% et du candidat FN Yannick LEJEUNE avec 16,29%.

Véritable retournement de tendance hier, où le candidat LR est arrivé en tête avec 36,28% des suffrages, suivi de la candidate FN Sylvie Saillard avec 28,79%, puis de la candidate PS Anne Ferreira avec 15,69% des suffrages.

L’addition des voix de gauche nous donne 28,51% des suffrages exprimés.

Une fois de plus le délitement de la gauche profite au Front National.

Vous en doutiez ? Moi toujours pas.

 

 

Mais je crois que c’est dans les Yvelines que le résultat est le plus catastrophique pour le PS.

En 2012 la candidate UMP arrivait en tête du 1er tour avec 46,30% des voix, suivie du candidat PS avec 30,54% des suffrages.

Hier le candidat LR arrivé en tête a totalisé à lui seul 46,05 % des voix, suivi par le candidat du PS Tristan Jacques qui a totalisé 12,98% des suffrages, se qualifiant péniblement pour le 2nd tour mais divisant quasiment par trois le score de son collègue en 2012.

Le FN ne semble pas s’être qualifié. Logique puisque cette circonscription se situe dans un territoire acquis à la droite et que l’extrême droite ne progresse que là où la gauche est fortement implantée localement. Enfin est… Etait… Depuis les électeurs ont repris le pouvoir.

 

 

Les défaites s’accumulent, la défiance à l’encontre du pouvoir ne cesse de grandir mais pour autant, personne ne démissionnera. Sauf erreur de ma part, la majorité numéraire du PS à l’Assemblée Nationale ne tient qu'à un siège même si sur le fond, la majorité présidentielle n'existe plus au Palais Bourbon du fait des divisions fratricides de la gauche.

 

 

La presse traitera le résultat de ces législatives partielles comme elle traiterait n’importe quel fait divers, d’une importance minime. Pourtant je n’ose imaginer la bronca sous la droite si à l’époque de Sarkozy le mouvement présidentiel cumulait lui aussi avec une ampleur et un état de division inédit, des résultats électoraux calamiteux.

 

 

Là non… Ca ou une chronique sur les chiens écrasés ça serait pareil. Il faut dire que depuis mai 2012 les français se sont tellement résignés à devoir se contenter de cette médiocrité permanente qu’à ce jour plus rien ne les étonne… Même la forte poussée de l’extrême droite du fait d’un contexte national difficile et d’une gauche menteuse, sectaire et divisée.

Source image: http://www.midilibre.fr/2012/12/07/legislatives-partielles-a-beziers-le-fn-en-embuscade-face-a-la-debacle-ump,607534.php

Source image: http://www.midilibre.fr/2012/12/07/legislatives-partielles-a-beziers-le-fn-en-embuscade-face-a-la-debacle-ump,607534.php

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0