Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Visiblement pour la gauche française tout individu qui restreint, cautionne, justifie, couvre, pratique et perpétue les restrictions imposées aux femmes, notamment concernant leurs libertés individuelles et fondamentales, mérite largement d’être récompensé au motif de la perpétuation d’une banale tradition diplomatique, comme l’a été, à quelques jours de la Journée des Droits des Femmes, le Ministre Prince Héritier d’Arabie Saoudite décoré dimanche dernier de la Légion d’Honneur.

 

 

Une décoration qui évidemment n’offusque pas plus la gauche que ça, en particulier l’ex-Ministre du Droit des Femmes Najat Vallaud Belkacem, lorsqu’on lui pose la question, en lui rappelant également au passage que la Justice saoudienne a ordonné l’exécution de 70 individus depuis le début de l’année, alors que la gauche actuelle, qui se réclame comme étant l’héritière de Badinter, se dit opposée à la peine capitale.

 

 

Plus facile de rebondir sur tout ce qui se présente lorsque l’on est dans l’opposition que de devoir composer avec la réalité de ce qu’impose l’exercice du pouvoir. C’est à ça en général qu’on différencie les amateurs des pros. Les pros, eux, se taisent, parce qu’ils savent qu’en fonction des circonstances, ils risquent de ne pas pouvoir faire/dire mieux/pire, tandis que les amateurs, eux, jactent en toute occasion et souvent sans réfléchir, jusqu’au moment où ils se retrouvent les deux pieds dans le m*r*e.

 

 

C’est moi ou la gauche est vraiment dans un état de putréfaction avancé ?

Journée des Droits des Femmes : pour la gauche un tel palmarès mérite bien une Légion d’Honneur !
Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0