Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les fautes de l’exécutif s’accumulent. Le seul problème c’est qu’à force de les voir s’enchaîner les unes après les autres, on finit blasés par se résoudre à devoir se résigner à accepter cette médiocrité ambiante généralisée et ce nivellement d’une société toute entière vers le bas.

 

 

Autant toute la lumière va devoir être faite sur le coup reçu par ce jeune lycéen hier et porté par un policier, (jeune lycéen qui depuis quelques heures d’ailleurs fait le tour des médias pour raconter sa version de l’histoire), autant il est parfaitement intolérable et il m’est totalement inconcevable que l’on puisse tolérer qu’à ce jour des commissariats puissent être attaqués, qui plus est en plein jour, lors de manifestations lycéennes.

 

 

Surtout que l’Etat d’Urgence a été prolongé récemment et même renforcé d’ailleurs depuis les attentats de Bruxelles. Comment cela se fait-il que toutes les manifestations ainsi que les débordements multiples auxquels nous assistons depuis plusieurs jours puissent se reproduire et ceci dans l’impunité la plus totale ?

 

 

Quelle image renvoyons-nous de la crédibilité des mesures sécuritaires prises par nos dirigeants ? Quelle image de la crédibilité de nos forces de l’ordre renvoyons-nous ? Où est passée la crédibilité de l’Etat à faire régner l’ordre ?

 

 

Que doivent en déduire nos policiers ? Qu’ils doivent composer désormais avec cette image de lâcheté parce qu’ils n’ont pas d’autre choix que de devoir composer avec le fait qu’ils sont des cibles et qu’ils doivent se comporter comme tel quelles que soient les circonstances ?

 

 

Où est passé le Gouvernement ? Le Président de la République ? Le Ministre de l’Intérieur ? La Ministre de l’Education ? Le Porte-Parole du Gouvernement ? Pourquoi personne ne se manifeste, ne condamne, n’appelle au calme ? Ils sont déjà tous partis en week-end de Pâques ? Je sais qu’en cette veille de week-end Pascal les cloches sont censées être théoriquement parties à Rome, mais quand même !

 

 

D'après le Premier Ministre, nous sommes en guerre contre le terrorisme. Putain c'est quand même pas de bol alors que nous sommes en guerre, que nous ne soyons pas capable de mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour assurer la défense de deux commissariats assiégés !

 

 

Où est l’autorité de l’Etat ? Qui commande, qui dirige ? La rue ? Même en plein état d’urgence ? Même lorsque le plan Vigipirate est à son niveau le plus élevé ? Triste pays à l’image de son Président : une pauvre serpillère sur laquelle on peut aisément s’essuyer les pieds sans jamais risquer d’en être inquiété !

 

 

Combien de temps encore va-t-on laisser des gamins endoctrinés et manipulés qui n’ont aucune idée de ce qu’implique l’avenir auquel ils se destinent et qui en parlent comme s’ils avaient déjà tout connu ? Allons-nous supporter longtemps ces revendications stupides dignes d’enfants gâtés qui pensent que pour réussir dans la vie il suffit de claquer des doigts sans jamais avoir à fournir le moindre effort ? Dans quel monde vivent-ils ? Qui peut bien et surtout pourquoi, leur souffler des âneries pareilles ?

 

 

On se réveille ou on attend qu’il soit trop tard ?

Source image: capture d'écran réseaux sociaux

Source image: capture d'écran réseaux sociaux

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0