Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je me dois de reconnaître que curieusement, l’idée que j’avais de ce que pouvait être une présidence de gauche était radicalement différente de ce que cette pseudo gauche nous propose aujourd’hui…

 

 

Les français apprenaient atterrés la semaine dernière qu’il venait de se mettre en place une forte hausse des impôts locaux pour environ 900 000 retraités. Face à la fronde de nombreux Parlementaires élus locaux de la majorité (tu m’étonnes…), le Gouvernement n’a fait que très partiellement machine-arrière.

 

 

Sur ces 900 000 nouveaux riches (puisque s’ils paient l’impôt c’est qu’ils sont considérés par la gauche comme étant des riches), 250 000 en seront exonérés… Mais seulement pour les années 2015 et 2016 ; c’est-à-dire que lorsque la gauche aura été éradiquée en 2017, le problème reviendra.

 

 

Sur ces 900 000, pas moins de 650 000 de ces nouveaux riches devront donc malgré tout s’acquitter de l’explosion de leurs impôts locaux.

 

 

Alors certes, cette augmentation est due à un texte adopté en 2008, sous la droite, qui entrait en application en 2015… J’aimerai juste qu’on m’explique dans ce cas pourquoi, alors que la majorité actuelle avait trois années pour se préparer, rien n’a été fait par anticipation…

 

 

Allô Bercy ? Ca bosse à part trouver systématiquement de nouveaux moyens d’encore mieux nous faire les poches ?

 

 

Bref…

On en dira ce qu’on veut, surtout le Gouvernement, mais je suis prêt à parier qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un simple acte manqué… Qui n’essaie pas ne sait pas… Ils ont essayé, ça a fait désordre (surtout à quelques semaines des régionales alors que les retraités sont des électeurs qui se mobilisent fortement mais pas majoritairement pour la gauche), puis ils ont renoncé… Seulement pour 28% des cas… Pas pour les 72% restants !

 

 

Par ailleurs les français apprenaient hier consternés que la majorité comptait faire adopter un texte réformant la méthode de calcul de l’allocation aux adultes handicapés, avant que la Secrétaire d’Etat aux Personnes Handicapées, Ségolène Neuville, face à la bronca soulevée par un tel projet, ne fasse demi-tour.

 

 

D’après Le Monde : « Le nouveau calcul prévoyait de prendre en compte, pour établir l’AAH, les intérêts non imposables des comptes d’épargne, tels que le Livret A, dans le cadre d’un processus d’harmonisation entre minima sociaux. Un tel dispositif aurait entraîné une réduction du montant de l’AAH (actuellement de 807,65 euros par mois au maximum) pour les allocataires ayant de l’argent de côté, et aurait fait perdre à certains des droits ouverts uniquement aux personnes qui touchent l’AAH à taux plein. »

 

 

Voilà…

La gauche qui se dit près du peuple, c’est cette gauche qui instrumentalise une candidate sans-dents sur une liste PS pour se faire un coup de com’.

Mais la gauche près du peuple, c’est aussi cette gauche qui fait des retraités et des veufs de nouveaux riches, après avoir pourtant gelé leurs pensions depuis de nombreuses années.

Et pour finir, cette gauche près du peuple c’est cette gauche qui considère que les personnes handicapées ont à taper dans leur épargne pour survivre, comme si posséder de l’épargne lorsqu’on est handicapé, c’est être un salaud de riche…

 

 

Joli tableau.

Non vraiment…

L’idée que je me faisais de la gauche ça n’était vraiment pas celle-là… Non parce que là le spectacle est franchement ignoble.

Source image: http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/die-des-personnes-handicapees-reclament-une-france-accessible-685025

Source image: http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/die-des-personnes-handicapees-reclament-une-france-accessible-685025

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0