Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avez-vous, vous aussi, senti le vent tourner ?

Le moins que l’on puisse c’est que niveau épine dorsale, c’est vraiment pas ça dans cette majorité !

 

 

La semaine dernière, Manuel Valls et avec lui toute la majorité condamnaient le comportement des petits nazillons syndicalistes d’Air France qui avaient certainement jugé pertinent pour la pérennité de leur emploi, ceux de leurs collègues et ceux des sous-traitants, de renvoyer une image désastreuse de leur compagnie aux yeux du Monde entier.

 

 

Depuis les choses ont évolué.

 

 

Un matin tôt dans la semaine, plusieurs syndicalistes d’Air France ont été interpelés chez eux au saut du lit de bon matin, ce qui a eu pour effet de mettre en rogne une partie de la gauche. Plus précisément, les héritiers et nostalgiques de Staline et avec eux, les verts pastèques.

 

 

Puis vient le défèrement, on ne peut plus logique puisqu’il s’inscrit dans la continuité d’une procédure judiciaire.

 

 

Quelques heures plus tard, alors qu’il se promène je ne sais où, le King Of Tulle se fait refuser le renvoi de sa politesse par l’un des camarades des petits nazillons. Image désastreuse évidemment pour la gauche socialiste, surtout en cette veille de conférence sociale.

 

 

En même temps, Emmanuel Macron se prend un pot de yaourt et des injures à la tronche de la part d’une militante d’extrême gauche, qui à l’identique du CGTiste ayant rembarré la Farce Tranquille, n’avait absolument pas préméditée son geste… C’est vrai que moi aussi, dès que je sors de chez moi, surtout pour me rendre à une conférence à laquelle se trouve un Ministre, je me munis systématiquement d’un yaourt, des fois que…

 

 

Bref…

Dès le lendemain, revirement.

 

 

Ségolène Royal se range soudainement du côté des syndicalistes, chargeant bêtement ou hypocritement (au choix du lecteur) du côté des syndicalistes, suivie quelques heures plus tard par l’intégralité de l’exécutif, Premier Ministre et Gardien de Parking en Chef de Tulle compris !

 

 

On apprend encore quelques heures plus tard, que la CGT ne participera finalement pas à la conférence sociale de la semaine prochaine. Pas bien grave. Si ces conférences avaient réellement de l’importance, on se souviendrait tous de ce qu’il reste de la précédente et de la date à laquelle elle avait eu lieu, ainsi que des noms de ses participants… N’est-ce pas ?

 

 

En fait le revirement opportuniste de l’exécutif n’est que lié au fait que la CGT et l’extrême gauche cherchent à torpiller les socialistes à quelques semaines d’échéances électorales cruciales pour la gauche, où celle-ci peine d’ailleurs à rassembler ses troupes…

 

 

Il ne faut pas oublier que les 2 900 suppressions de postes chez Air France ont été actées lors d’un Conseil d’Administration. Plus précisément le 2 octobre dernier. Il ne faut pas oublier non plus que l’Etat est actuellement l’actionnaire majoritaire d’Air France et donc de ce fait, celui-ci est probablement représenté au sein du Conseil d’Administration… Ce même Conseil d’Administration qui a validé la suppression des 2 900 postes… Vous avez compris ?

 

 

Alors la politique à la petite semaine ça va 5 minutes, mais à un moment, il faut avoir le courage d’assumer clairement ses positions et cesser de mettre en jeu la souveraineté d’une compagnie aérienne nationale dans le seul espoir de pouvoir espérer récolter quelques bulletins supplémentaires dans les urnes !

 

Source image: http://compagnies-aviation.com/?page_id=289

Source image: http://compagnies-aviation.com/?page_id=289

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :