Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le VRP habituel du Front National a repris du service !

 

 

Je lisais hier que l’actuel Premier Secrétaire du P.S s’opposait à la constitution de son légendaire Front Républicain (vous savez ce truc fourre-tout que la gauche instrumentalise uniquement quand ça l’arrange) du fait des propos de quelques personnalités de droite concernant les migrants.

 

 

Ah les migrants…

Vous savez ce sont ces gens dont la gauche instrumentalise le désarroi, comme les passeurs, histoire de jouer à fond la carte de la récupération… Hé oui… Faire son buzz sur le dos des plus démunis n’est pas qu’un business immoral… C’est aussi un idéal politique !

 

 

Un courageux Ministre, qui a préféré conserver l’anonymat tellement qu’il assumait ses propos, a suggéré que le Parti Socialiste devait faire liste commune au 2nd tour des régionales de l’automne prochain avec les candidats « Les Républicains » Xavier Bertrand et Christian Estrosi. (en fait il s'agirait de Patrick Kanner)

 

 

La réponse de Jean-Christophe Cambadélis n’a pas tardé à se faire entendre…

Régionales : Cambadélis est déjà parti en campagne pour le FN !

Une tension et un énervement qui en disent long sur la cacophonie ambiante qui règne au PS et la difficulté de son actuel Premier Secrétaire pour s’y faire respecter…

 

 

En fait contester un report des voix des électeurs de la gauche vers ceux de la droite, dans le cas d’une absence de la gauche au 2nd tour, c’est clairement favoriser le Front National… Et c’est ce qu’est en train de faire Jean-Christophe Cambadélis.

 

 

Il est par ailleurs dommageable que du fait d’une étroitesse d’esprit, ou plutôt d’une hypocrisie propre à tout gauchiste digne de ce nom, le Premier Secrétaire d’un parti qui se dit profond Républicain en arrive à faire usage de méthodes indignes et d’une confusion volontaire entre la droite Républicaine et l’extrême droite… Jeux dangereux auquel il joue et pour lequel, si la situation était inversée, il serait le premier à en faire le reproche à son adversaire… « Faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais » pourrait être le nouveau slogan des socialistes…

 

 

Puis bon… La posture à deux francs de Cambadélis sur les migrants ça va 5 minutes…

Lui qui est tant favorable à ce qu’ils soient accueillis sur notre territoire, pourquoi ne l’a-t-on jamais entendu leur proposer une place chez lui ? Peut-être parce qu’à l‘identique de toute personnalité de gauche, il est opposé à la pauvreté… Surtout s’il la voit tous les matins devant sa porte !

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0