Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Ministres du Travail se succèdent… Tout comme se succèdent tous les mois ces nouveaux records historiques pulvérisés à la hausse du nombre de demandeurs d’emploi.

 

 

C’est sans véritable surprise, et même plutôt avec une profonde inquiétude, que l’on prenait connaissance hier soir des chiffres du chômage pour le mois d’août 2015. Exécrables… C’est même pire que ça en fait… Théoriquement le mois d’août est propice aux jobs d’été et aux « oublis » de certains demandeurs d’emploi à se réinscrire auprès de Pôle emploi, faisant de fait baisser artificiellement les chiffres du chômage, ou au moins infléchir légèrement la tendance haussière.

 

 

Cette année il n’en est rien. De quoi augurer de sombres perspectives en matière de croissance pour le 3ème trimestre de l’année 2015, après déjà une croissance médiocre au 2nd trimestre.

 

 

Pour vous la faire courte, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a progressé de +0,54% sur un mois, de +4,28% sur un an et de +22,55% depuis l’élection de François Hollande, soit au total, 705 800 nouveaux demandeurs d’emploi pour cette seule catégorie.

 

 

Concernant les autres catégories, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de +0,15% sur un mois, de +6,43% sur un an et de 24,70% depuis l’élection de François Hollande, soit + 1 134 300 demandeurs d'emploi toutes catégories confondues.

Chômage : record historique une nouvelle fois explosé ! Bravo la gauche !

Du côté des demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus, le bilan est exactement le même : +0,51% sur un mois, +10,85% sur un an et +44,67% depuis l’élection de François Hollande, signe que les français rencontrent de plus en plus de difficultés pour retrouver rapidement un travail.

Chômage : record historique une nouvelle fois explosé ! Bravo la gauche !

La hausse du chômage chez les femmes, priorité de campagne de François Hollande, est de +0,17% sur un mois et de +6,52% sur un an.

 

 

La hausse du chômage chez les jeunes, autre priorité de campagne du candidat Hollande, le taux de chômage baisse de -0,34% sur un mois mais progresse toujours de +3,28% sur un an.

 

 

Autre vérité dont on ne vous parle pas, c’est que compte tenu du train de vie de l’Etat français, notre économie ne commencera à produire des emplois qu’à la condition minimum que notre croissance se maintienne à au moins 1,5% du PIB pendant minimum 6 à 9 mois. (source radio classique)

 

 

Je ne sais pas où François Hollande nous amène, mais ce dont je suis certain, c’est qu’il nous y précipite en klaxonnant pour que l’on puisse nous écarter la route. Les chiffres du chômage pour le mois d’août sont pires que mauvais. Pire. Et n’augurent rien de bon pour la suite, surtout compte tenu des incertitudes autour de la croissance mondiale, de la crise en Chine, de la remontée des taux à venir de la FDE et j’en passe… Le CICE, qui commence à porter ses fruits, n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. Les ventes de biens neufs repartent, mais cela ne se traduira par une reprise de l’emploi dans le secteur du BTP que d’ici un an au minimum.

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0