Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est bien connu que dénoncer le fait que les français sont libérer fiscalement de plus en plus tard, c’est-à-dire le 29 juillet cette année, c’est être opposé à notre modèle social, à notre école, à nos services publics et j’en passe… C’est vrai que plus on reporte dans le temps le jour de libération fiscale, plus les français vivent mieux, la France compte moins de pauvres, la machine économique repart, nos services publics gagnent en efficacité, etc…

 

 

Nan je déconne… Est-ce que la gauche archaïque a encore beaucoup d’autres argumentaires du genre pour tenter d’étouffer toute velléité de débat sur l’asphyxie fiscale que subissent quotidiennement les français du fait d’une politique réalisée en total dépit du bon sens ?

 

 

D’ailleurs… Je serai curieux de savoir si en créant un indicateur bien spécifique liant à la fois le taux de chômage, le taux de croissance du PIB, le déficit public, le montant de la dette et le jour de libération fiscale, si la France fait figure de bonne ou de mauvaise élève au regard de ses partenaires européens…

 

 

J’ai été effaré de lire ceci sur le compte Facebook de l’ex-Ministre Michèle Delaunay : « Titre honteux du Figaro de ce jour "Le 29 juillet, les Français commenceront à travailler pour eux et plus seulement pour remplir les caisses de l'Etat". Cette présentation, et en particulier l'expression "remplir les caisses de l'Etat" est délétère sur tous les plans. On a envie de répondre "Et s'ils sont malades, ils se soigneront eux-mêmes au lieu d'aller à l'hosto, s'ils sont agressés ils se défendront à coups de parapluie etc, etc.."La dévalorisation de l'impôt relève d'un populisme assez atroce. »

 

 

C’est d’ailleurs bien parce que ses prises de positions sont pertinentes qu’elle n’a pas été reconduite au Gouvernement… Mais trêve de tacles.

 

 

Après la Belgique, la France est le dernier pays d’Europe où ses habitants sont libérés fiscalement aussi tardivement dans l’année, c’est-à-dire le 29 juillet. L’Allemagne l’est le 10, la Grèce le 14 ( !!!), l’Italie le 2, l’Espagne le 7 juin, le Portugal le 12 juin et j’en passe… Ce que je veux dire par là, c’est que même dans les pays où ça se passe mieux ou moins bien qu’en France, la population est libérée fiscalement de la spoliation organisée par l’Etat beaucoup plus tôt que les français…

 

 

Pourquoi la gauche refuse-t-elle tout débat ou toute critique sur ce sujet ?

 

 

Parce qu’elle a peur que cela ouvre la voie à une meilleure gestion des deniers publics ? Surtout pas ! Elle qui aime tant dépenser l’argent des autres ! C’est probablement pour ça qu’elle cherche à couper court à toute velléité de débat en faisant passer son contradicteur pour un ignoble personnage dénué de toute once d’humanité !

 

 

Qui peut être encore assez con pour continuer de tomber dans ce genre de pièges ? Pas moi. Il n’y a rien de plus immoral que cette gauche morale qui emploie systématiquement ces mêmes méthodes, ignobles et indignes, uniquement pour refuser aux français le droit au respect dans l’utilisation de l’argent qui leur est confisqué !

Source image: http://www.vivre-au-panama.com/banques-suisses-le-probleme-est-pas-les-paradis-fiscaux-mais-les-enfers-fiscaux-fiscalite-confiscatoire-spoliation/

Source image: http://www.vivre-au-panama.com/banques-suisses-le-probleme-est-pas-les-paradis-fiscaux-mais-les-enfers-fiscaux-fiscalite-confiscatoire-spoliation/

Jour de libération fiscale : la gauche morale cherche à priver les français de tout débat sur un racket organisé
Source image: https://twitter.com/jeanmarcayrault/status/149540784901865472

Source image: https://twitter.com/jeanmarcayrault/status/149540784901865472

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0