Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On est très vite mal à l’aise quand on sait l’enthousiasme avec lequel Laurent Fabius s’est empressé de se rendre en Iran, écartant au passage Emmanuel Macron, alors que le jour même de sa venue, 3 jeunes hommes ont été pendus

 

 

Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que la gauche s’oppose à l’application de la peine de mort que lorsque ça l’arrange et qu’elle semble parfois prête à fermer les yeux sur ce type de pratique lorsque des enjeux commerciaux ou tout simplement prestigieux ou de renommée sont en jeu…

 

 

Quoi la gauche à vomir ?

Vous en doutiez… Pas moi… Et encore moins depuis que François Hollande en personne caresse les dirigeants des pays du Golfe dans le sens du poil et qu’il est accueilli dans leur pays le même jour que celui où 5 cambrioleurs sont décapités…

 

 

Sans compter les photos où chacun pose à côté de ces dits dirigeants pour qui le Respect des Droits de l’Homme n’est qu’un fantasme de l’occident, pour qui considérer la femme comme l’égal de l’homme s’apparenterait à en faire une prostituée, pour qui les homosexuels n’ont qu’un seul droit, celui d’être pendus et massacrés… Pardonnez-moi mais j’en oublie très certainement.

 

 

Le pognon c’est pour le concret.

Les photos c’est pour l’égo et pour l’histoire.

Les grandes théories sur les droits de l’homme et la lutte contre la peine de mort c’est seulement quand aucune histoire d’égo ou de gros sous n’est en jeu.

 

 

Et là je ne vous parle même pas de la manière dont Laurent Fabius est perçu en Iran et des difficultés qui ont été celles de la délégation française à se faire accepter sur place...

Iran : 3 pendaisons publiques le jour de la visite officielle et historique de Laurent Fabius
Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0