Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que d’ordinaire les services de renseignements ne communiquent que très peu sur les menaces d’attentats déjouées, c’est à la surprise générale que les français ont appris mercredi soir que plusieurs arrestations avaient eu lieu lundi dernier concernant des jeunes qui s’apprêteraient à commettre un/des attentats.

 

 

Sur le principe, immobiliser de potentiels terroristes n’est pas quelque chose qui me dérange ; au contraire.

 

 

Ce qui me dérange, c’est ce besoin soudain du Président de la République d’en faire part à l’opinion, alors que d’ordinaire le Ministère de l’Intérieur reste assez discret (et on le comprend aisément) sur ce genre d’opérations. Surtout que l'instruction est en marche et que pour les besoins de l'enquête, un minimum de discrétion devrait être requis...

 

 

La presse dans son ensemble, à quelques nuances partisanes près, fait également part ce matin dans ses éditos de son interrogation sur ce qui aurait pu motiver le Président de la République à se sentir soudainement le besoin de rappeler aux français, comme semble d’ailleurs se plaire à le faire assez régulièrement Manuel Valls, qu’ils vivent sous la menace continue et « imminente » de nouvelles attaques terroristes.

 

 

Perso j’apprécierai que ceux qui aujourd’hui crient au loup fassent preuve d’un peu plus d’honnêteté et d’intégrité en posant les bonnes questions et en prenant les bonnes décisions lorsque les services de l’Etat n’ont pas été en mesure de neutraliser à temps des Kouachi, des Coulibaly et tant d’autres…

 

 

J’avoue avoir un peu de mal à composer avec cette posture qui veut que lorsqu’il se passe quelque chose, on profite du deuil national pour mettre la poussière sous le tapis, tout en instrumentalisant la mort d’innocentes victimes et que lorsque l’on pense avoir neutralisé de pseudos terroristes, tout le monde cherche à s’en approprier le bénéfice auprès de l’opinion…

 

 

Il y a un petit côté malsain, pour ne pas dire ignoble, à instrumentaliser ce type de situations tel qu’est en train de le faire l’actuelle majorité.

 

 

On a bien compris que l’exécutif a très certainement apprécié l’effet d’aubaine lié à la neutralisation des frères Kouachi ; effet d’aubaine consécutif à un traumatisme des français, choqués par la violence des attaques. Mais rappelons que celui-ci n’a été que de courte durée et que très rapidement, la réalité a pris le pas sur le reste.

 

Ce que je ne supporte pas aujourd’hui, c’est l’instrumentalisation dont la menace terroriste fait désormais l’objet sur notre territoire. Ce risque ne doit pas servir à relancer un couple politique dont la crédibilité est mise à mal par des résultats catastrophiques d’une politique qui l’est tout autant.

 

 

Malheureusement il faut reconnaître que c’est avec ce cynisme habituel que la gauche entretient son fonds de commerce ; et c’est bien parce que je trouve ce type de manœuvres ignobles que je n’ai de cesse de les dénoncer depuis de nombreux mois.

 

 

D’ici quelques heures, ou jours, nous saurons si les jeunes gens interpelés, dont un a d’ailleurs depuis été relâché, seront poursuivis, ou non. Je crois que le pire serait, pour Moi Président, mais aussi pour Bernard Cazeneuve et Manuel Valls, que ces 3 suspects soient relâchés faute d’éléments à charge… Je ne sais pas pourquoi, mais je sens ça arriver… Quoi qu’il arrive, je ne manquerai évidemment pas d’en parler !

 

 

En attendant, je pense que les français apprécieraient que le Président par accident retrouve un peu de dignité et qualifie en de bons termes ce qu’il s’est passé à Berre, à Miramas et j’en passe parce que se servir de la sémantique pour masquer une certaine réalité, c’est à la fois indigne, ignoble et irresponsable.

Source image: http://www.atlasinfo.fr/Attentat-dejoue-le-gouvernement-en-fait-il-trop_a61533.html

Source image: http://www.atlasinfo.fr/Attentat-dejoue-le-gouvernement-en-fait-il-trop_a61533.html

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0