Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi Président de la République et son petit Manolo Franco n’avaient de cesse de répéter ces derniers mois que la France était le pays idéal pour les investisseurs... Sauf qu’hier, le Ministère de l’Intérieur a envoyé un signal plus que défavorable à tout entrepreneur éventuellement désireux de venir faire du business sur notre territoire.

 

 

J’ai appris hier que les deux dirigeants d’Uber France, Thibault Simphal et Pierre-Dimitri Gore-Coty, ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête démarrée en 2014 et concernant l’application tant controversée « UberPop. », accusée d’exercice illégale de la profession de taxi. Une arrestation qui je n’en doute pas un seul instant, est très certainement consécutive aux violences dont les taxis se sont rendus responsables la semaine dernière, notamment, mais pas exclusivement, dans les rues de Paris. Sinon comment expliquer cet intérêt soudain pour ces 2 hommes, en pleine période de tension autour de l’appli « UberPop », sachant que l’enquête traîne depuis plus d’un an…

 

 

Je regrette que la France ne soit pas aussi réactive à interpeler ces jeunes qui reviennent du djihad et des camps d’entraînement en Syrie, dès qu’ils posent un pied sur le territoire français. Pourtant en terme de menaces, je vous laisse vous représenter qui du djihadiste ou de l’Uberpop est le plus dangereux pour la stabilité et la sécurité d’un pays ! Voir même d’une civilisation ! (Manuel Valls s’étant approprié le terme, nous à droite nous pouvons donc désormais l’utiliser sans nous faire accuser d’être de vilains racistes !)

 

 

On laisse tranquillement les djihadistes surentraînés se promener librement dans nos rues… Et on ne les interpelle, si on y arrive, que lorsqu’ils passent à l’acte, c’est-à-dire une fois qu’ils ont fait de nombreuses victimes ou même décapité un homme.

 

 

Si je devais envoyer un signal fort aux citoyens de mon pays, je concentrerai plutôt mon action sur la neutralisation de tous ces malades fous de Dieu qui prétendent tuer en son nom, plutôt que d’affecter 200 flics supplémentaires pour faire la chasse à un mec qui se fait du fric au volant de sa caisse et en arrêtant des types qui, malgré la controverse qui règne autour d’UberPop, sont des créateurs d’emploi et donc de richesse… Je pense que si la serpillère de l’Elysée avait voulu envoyer un mauvais signal à tous les investisseurs souhaitant surfer sur les prémices de la reprise en France, il n’aurait pas fait mieux… Ou pire ; au choix.

 

 

C'est Manuel Valls qui disait "My government is pro-business".... Ils doivent bien rire aujourd'hui ceux qui était présent dans la salle au moment où il a sorti cette ânerie...

Source image: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/trafic/taxis-contre-uberpop-tout-comprendre-a-la-guerre-des-chauffeurs_1693205.html

Source image: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/trafic/taxis-contre-uberpop-tout-comprendre-a-la-guerre-des-chauffeurs_1693205.html

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0