Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je n’éprouve aucun plaisir à rappeler tous les mois que la France ne s’arrête plus de s’enfoncer. Pourtant je persiste à penser que le meilleur moyen pour que chacun puisse en prendre pleinement conscience est le suivi, chiffres officiels et calculs statistiques à l’appui, de l’évolution de la situation sur le front du chômage.

 

 

Du côté des chômeurs de catégorie A, le chômage progresse de +0,43%, là où il progresse de +4,36% sur un an et de +21,79% depuis l’élection de François Hollande, soit au total près de 682 000 nouveaux chômeurs de cette catégorie en 3 ans.

 

En moyenne, depuis 37 mois, le chômage de catégorie A augmente d’environ 604 chômeurs nouveaux par jour.

 

 

Du côté des chômeurs toutes catégories confondues, c’est +1,29% sur un mois, +7,48 sur un an et +24,52% depuis l’élection de François Hollande, soit au total près de 1 125 900 nouveaux demandeurs d’emplois toutes catégories confondues depuis l’avènement du sauveur autoproclamé de l’humanité.

 

En moyenne, depuis 37 mois, le chômage toutes catégories confondues progresse d’environ 1 000 nouveaux chômeurs par jour.

Hausse du chômage depuis l'élection de François Hollande (en %)

Hausse du chômage depuis l'élection de François Hollande (en %)

Evidemment ces chiffres sont parfaitement vérifiables puisqu’ils sont issus de deux éléments précis : les publications officielles de la DARES et le tableur excel qui me sert à calculer les évolutions de ces chiffres.

 

 

Du côté des demandeurs d’emploi inscrits depuis un ou plus, leur nombre progresse de +1,39% sur un mois, +10,97% sur un an et de +42,36% depuis l’élection de François Hollande. Autrement dit, le chômage de longue durée explose.

Nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus (en milliers)

Nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus (en milliers)

Comme bon nombre des mois précédents, le chômage continue sa très forte progression chez les femmes (+2,95% sur un mois et +13,35% sur un an), priorités de campagne de François Hollande, mais également chez les jeunes, comprenez « moins de 25 ans » et autre priorité de campagne du candidat Hollande, avec +4,9% sur un mois et +14,64% sur un an.

 

 

Je ne me réjouis évidemment pas de ces chiffres. Ils sont catastrophiques.

Dans n’importe quel autre pays, un Gouvernement comptable d’un tel bilan aurait démissionné. Là non. Pire. Personne ne dit rien ; à croire que les français se sont résignés à devoir composer quotidiennement avec l’échec et la médiocrité comme créneau. Plus ces chiffres augmentent et plus nos politiques s’accrochent à leur fauteuil. Quand vous leur faites remarquez les mauvais chiffres, ils vous font miroiter une baisse qu’ils renvoient tous les mois aux calendes grecques.

 

 

La gauche est une catastrophe pour notre pouvoir d’achat, pour notre économie, pour nos entreprises, pour l’unité des français mais aussi et surtout, pour l’avenir de notre pays.

Pire...

La situation est désormais tellement grave, que même une pseudo reprise de la croissance, basée avant tout sur des évènements conjoncturels, ne permet pas une reprise de l'emploi ou un inflexion de la hausse...

 

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0