Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si j’avais du temps à perdre, je « m’amuserai » à comptabiliser le nombre d’emplois et de postes supprimés en France depuis le lendemain du 2nd tour des élections départementales du 29 mars dernier. Mais non, je ne le ferai pas. La situation est grave et elle mérite d’être prise très au sérieux.

 

 

Vallourec est un fabricant français de tubes sans soudure. Il a annoncé mardi dernier la suppression de près de 2 000 postes dans le Monde, dont 1 500 en Europe et près de 12% de ses effectifs français, soit environ 600 personnes. L’objectif étant de « rationaliser ses unités européennes de production de tubes et d'acier ».

 

 

Le groupe traverse actuellement une période difficile avec la publication mardi dernier d’une forte perte pour ses résultats trimestriels avec par ailleurs un sérieux effritement de son chiffre d’affaire sur les trois premiers mois de l’année. En cause évidemment, les coupes importantes dans les investissements en exploration et production de ses clients…

 

 

Avant lui il y en a eu d’autres, après lui il continuera d’y en avoir. Les difficultés de l’entreprise se sont traduites ces derniers mois dans le cours de bourse, où l’action VALLOUREC ([VK] - FR0000120354) est passée de 51,01 € à son plus haut de septembre 2013 à 19,00 € jeudi 30 avril. Paradoxalement l’indice parisien CAC 40 est passé de 4 300 à 5 300 points sur cette même période !

 

 

Pour la petite anecdote, saviez-vous que Philippe Crouzet, Président du Directoire du Groupe Vallourec est également, aux dernières nouvelles, le compagnon de Sylvie Hubac. Savez-vous qui est Sylvie Hubac ? Une très proche du Président de la République, dont elle a d’ailleurs été la Directrice de Cabinet jusqu’à décembre dernier avant, elle aussi comme beaucoup d’autres, de rendre son tablier.

 

 

Autre piqure de rappel…

 

 

Remémorez-vous ce propos de Delphine Batho daté de juillet 2013, alors qu’elle venait de se faire limoger de son poste de Ministre de l’Ecologie : « Est-il normal que le patron de l'entreprise Vallourec directement intéressé par l'exploitation des gaz de schiste ait pu annoncer ma marginalisation des semaines à l'avance devant des responsables de son entreprise aux USA ? »

 

 

Bref…

On voit très clairement que les entreprises françaises subissent l’absence de relance économique depuis au moins l’année 2013 et la persistance d’un climat des affaires plutôt morose.

 

 

Parler continuellement d’une reprise c’est bien pour mobiliser les électeurs quelques jours avant un scrutin, mais si sur le fond rien ne change et la situation continue de se dégrader, mieux vaut se taire et arrêter de promettre aux français quelque chose qui ne vient pas !

 

 

Niveau crédibilité, c’est mieux…

Puis bon… Le chômage vient de marquer un nouveau record historique en mars dernier… Et toutes catégories confondues, il y a 1 M de chômeurs en plus depuis l’élection de François Hollande…

Source image: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20150309trib11bb569f4/defense-mais-pourquoi-bercy-joue-les-prolongations-sur-les-societes-de-projet.html

Source image: http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20150309trib11bb569f4/defense-mais-pourquoi-bercy-joue-les-prolongations-sur-les-societes-de-projet.html

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0