Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir !

 

 

Aucune info n’est pour l’heure officialisée, mais il semblerait que Thierry Lepaon, l’ex-Premier Secrétaire déchu de la CGT dont le coût des travaux de son appartement et de son bureau de fonction avaient fait grand bruit, entraînant sa chute, pourrait se voir offrir très prochainement, par l’Elysée, une place de membre du Conseil Economique, Social et Environnemental, le fameux C.E.S.E.

 

 

Rappelons que Thierry Lepaon avait déjà été membre du C.E.S.E de 2010 à 2013, désigné par la CGT, au titre de représentant des salariés. Ceci dit, j’ai beaucoup de mal à comprendre comment quelqu’un qui prétend avoir passé sa vie à défendre le sort des ouvriers n’ait visiblement que très peu de chance de connaître la difficultés que rencontrent beaucoup de salariés à retrouver une solution de reclassement après avoir perdu leur travail…

 

 

A croire que dans certains univers il suffit d’avoir les bons noms et les bons numéros dans son répertoire téléphonique… Quoi de plus logique dans le monde des partisans de l’abolition des privilèges ?

 

 

Puis bon…

Recycler les ex-syndicalistes semble être un hobby qu’affectionne particulièrement le Président de la République. Forte d’avoir été soutenue par la C.F.D.T du temps où elle était dans l’opposition, le basculement de majorité a permis au camarade Jean-François Chérèque de se trouver une confortable place comme inspecteur général des affaires sociales et le tout pour la modique somme de 7 257,55 € net/mois

 

 

Vous l’aviez payé une première fois lorsque le Président de la République l'avait nommé en Conseil des Ministres du 3 janvier 2013, comme Inspecteur Général, puis vous l’aviez payé une seconde fois lorsqu’il a été nommé au suivi du plan Gouvernemental de lutte contre la pauvreté puis vous le payez encore une fois parce qu’il a pris depuis la tête de l’Agence du Service Civique...

 

 

J'oubliais... Dans le genre syndicaliste qui crache dans la soupe de l'un et mange dans la main de l'autre, il y avait aussi le très déterminé Edouard Martin...

 

 

Mais tout ça ce n’est pas cher… C’est l’Etat qui paie…

 

 

Et la liste des « copains » reclassés par l’actuelle majorité est bien longue, pour l’avoir évoquée ici-même. Ah les grands donneurs de leçons socialistes… Toujours en train de dénoncer ce que font les autres mais toujours en tête lorsqu’il s’agit de faire bien pire… A la différence près que si c’est eux, c’est normal. Si c’est les autres, c’est mal.

 

 

Ils ne se rendent malheureusement pas compte que c’est clairement ce genre de posture qui creuse encore un peu plus le lit du FN… Mais ça ne semble pour l’heure pas les préoccuper plus que ça… Ils ont le pouvoir et le pouvoir ça ouvre le champ des possibles… Le reste, on verra demain !

Source image: http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/du-pacte-de-responsabilite-aux-actes_1323011.html

Source image: http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/du-pacte-de-responsabilite-aux-actes_1323011.html

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :