Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ah le double langage et l'indignation de circonstance de la gauche…

Jamais je ne me lasserai de le lui rappeler…

 

 

Souvenez-vous, nous étions fin 2009 et à l’époque Manuel Valls n’était encore que Député-Maire d’Evry :

« Il faut relancer le débat sur les statistiques ethniques et je présenterai un projet de loi en ce sens à l'Assemblée nationale en début d'année prochaine. […] Pour certains, les statistiques ethniques mettraient en cause les valeurs de la République, alors qu'au contraire, c'est l'absence de mesures concrètes qui est à craindre. »

 

 

Depuis son discours a changé, comme l’atteste cet extrait d’un article de presse du Midi Libre : « "Honte au maire de Béziers", Robert Ménard, qui dit ficher les écoliers musulmans, a déclaré le Premier ministre, Manuel Valls sur Twitter ajoutant que "La République ne fait AUCUNE distinction parmi ses enfants." »

 

Pourquoi cette indignation soudaine aujourd’hui du Premier Ministre sur le fichage ethnique du Maire FN apparenté de Montpellier ? Comment un mec qui il y a 5 à 6 ans encore, alors qu’il n’avait aucune expérience dans l’exercice du pouvoir, pouvait avoir une position aussi tranchée sur la question des statistiques ethniques et être aujourd’hui à ce point réfractaire et contradictoire sur un projet que pourtant il défendait ?

 

 

Je ne comprends pas…

 

 

Sauf si évidemment, alors que la gauche est profondément divisée, jouer la vierge effarouchée comme elle le fait lui permet de rassembler cette même gauche totalement désunie… On sait, par expérience que la question de la lutte contre le racisme, même lorsqu’il n’y en a pas, est particulièrement fédératrice à gauche ; c’est d’ailleurs pas pour rien que Manuel Valls s’est attaché à rendre crédible l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen avant les Départementales.

 

 

Puis bon…

Comment peut-on d’un côté dénoncer la création d’une liste fichant les élèves en fonction de leur appartenance religieuse alors qu’une telle liste s’impose pour la création de menus spécifiques à la cantine en raison de l’appartenance religieuse, ou lors de l’inscription dans une école, notamment du fait des cours de religion…

 

 

Alors certes, il y a une différence entre remplir volontairement un questionnaire et établir une liste selon des suppositions basées sur le prénom. Exact. Mais qui a parlé de fichage ethnique ? Certainement pas moi !

Puis bon… Comment peut-on dans un sens tolérer l’existence d’une forme de fichage ethnique orchestré par le système éducatif et dans un autre sens, dénoncer le fait qu’un élu ait pu s’adonner, avant de se rétracter sur ce point, à cette pratique.

 

 

Non parce que mis à part l’opportunisme et l’amateurisme, je ne vois franchement pas ce qui pourrait faire qu’un jour le Premier Ministre pense d’une certaine manière un jour et totalement différemment le lendemain pourtant sur un même sujet !

 

 

Autre point de détail…

Vous admirerez ce coup-ci la rapidité de la Justice qui en quelques heures à peine, avait déjà lancé une procédure… Dommage que les enfants victimes de faits pédophilies dans  nos écoles n’aient pas bénéficié de la même réactivité de l’institution…

Source image: http://www.midilibre.fr/2015/05/05/beziers-honte-au-maire-robert-menard-dit-manuel-valls,1157461.php

Source image: http://www.midilibre.fr/2015/05/05/beziers-honte-au-maire-robert-menard-dit-manuel-valls,1157461.php

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0