Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moi Président de la République, la courbe du chômage sera inversée d’ici septembre 2013… Heu fin 2013… Heu fin 2014… Heu… en 2015 ? Bah non… Au mieux ça sera pas avant 2016 !

 

 

Un constant d’échec accablant.

 

 

Le chômage de « catégorie A » a progressé de +20,42% depuis l’élection de François Hollande avec 639 000 chômeurs supplémentaires, là où il progresse de +4,40% sur un an pour s’établir à 3 768 300 demandeurs d’emploi avec 158 700 demandeurs d’emploi supplémentaires sur 12 mois.

 

 

Le chômage des « catégories A, B et C », celles qu’affectionnent particulièrement Laurent Fabius lorsqu’il débat des chiffres du chômage face à Nicolas Sarkozy, a progressé de +21,75% depuis l’élection de François Hollande (+998 600 demandeurs d’emploi) et de +6,55% sur un an, pour s’établir à 5 590 600 demandeurs d’emploi toutes catégories confondues, soit +343 800 demandeurs d’emploi.

Hausse du chômage (en %) depuis l'élection de François Hollande

Hausse du chômage (en %) depuis l'élection de François Hollande

Pour résumer les choses très facilement, sans s’encombrer de chiffres, pour le énième mois consécutif (j’avoue avoir arrêté de compter), le chômage a pulvérisé son précédent record historique.

 

 

La situation ne pas prête de s’arranger puisque le chômage de longue durée progresse de manière inquiétante : +1,05% sur un mois, +10,41% sur un an et +38,93% depuis l’élection de François Hollande !

Hausse du nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus

Hausse du nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis un an ou plus

Désastreux !

 

 

Le chômage des jeunes, priorité de campagne de François Hollande, continue de progresser fortement avec +0,73% sur un mois et +3,99% sur un an.

 

 

Le chômage des femmes, autre priorité de campagne de François Hollande continue lui aussi sa très forte progression avec +0,51% sur un mois et +6,39% sur un an.

 

 

Du côté des 50 ans et plus, tous sexes confondus, le chômage progresse de +0,61% sur un mois et de +9,54% sur un an.

 

 

En fait peu importe l’angle sous lequel vous observez ces chiffres ; le constat reste le même. Ils sont exécrables. J’attends les pirouettes habituelles de la majorité pour nous expliquer que finalement ces chiffres ne sont pas si mauvais que ça et qu’au contraire, ils sont très encourageants et valident la stratégie de redressement de notre économie amorcée par le Gouvernement !

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0