Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je me suis posé la question hier soir en écoutant Bachar Al-Assad répondre aux questions de David Pujadas sur France 2. (que j’ai d’ailleurs, pour une fois, trouvé à la hauteur de l’exercice)

 

 

 

On parle de tous ces migrants qui n’arrivent pas à bon port, de tous ces bateaux qui arrivent en masse, de tous ces autres migrants qui périssent durant la traversée de la Méditerranée, mais ce dont personne ne parle, c’est de la porosité de nos frontières, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, lorsque nous accueillons sur le territoire européen des personnes dont on ne sait quasiment rien, si ce n’est qu’elle ont pris un jour un bateau poubelle au départ de la Lybie, direction le Sud de l’Europe.

 

 

Il ne faut pas perdre de vue que dans ce flot de migrants certes la très grande majorité d’entre eux espèrent simplement pouvoir jouir d’un avenir meilleur ici en Europe, et ça je peux parfaitement le comprendre, mais on ne peut exclure l’idée qu’il y ait parmi eux des infiltrés, membres d’organisations terroristes, des passeurs, des membres de réseaux mafieux, etc, qui se fondent dans la masse et qui profitent de cet afflux ingérable pour l’Europe de migrants pour se disperser en Europe et à terme, pourquoi pas, s’organiser pour nuire aux intérêts de certains pays européens.

 

 

Evidemment, je n’ai aucun moyen de prouver ce que j’avance mais nier le fait que ce genre de cas de figure puisse exister, c’est faire preuve d’une très grande naïveté et relève à mon sens de la faute politique. Le monde des bisounours n’existe pas et ceux qui hier encore réfutaient toute idée d’un risque de radicalisation religieuse de nos jeunes dans certains quartiers se sont fait depuis, malgré eux, les complices des actes terroristes commis dernièrement dans les rues de Paris.

 

 

Nul ne peut ignorer et encore moins nier que depuis la chute de Kadhafi, la Lybie est devenue une véritable passoire ; un cadre qui évidemment favorise l’implantation d’organisations mafieuses, spécialisées dans le trafic d’êtres humains, mais aussi des organisations terroristes en quête d’un territoire sur lequel s’implanter durablement et dont les trafics en tous genres leur permettraient de se trouver des sources de financements.

 

 

Nos aéroports sont désormais relativement contrôlés ; ou en tous cas, ils le sont mieux depuis le début de l’année. Enfin… Je l’espère…

 

 

Nul ne peut nier qu’il n’est pas plus difficile que ça de se procurer, en France, des armes de guerre particulièrement destructrices, d’ailleurs récemment utilisées dans les rues de Paris. A croire qu’en certains endroits, il est encore plus facile de s’en procurer que de trouver des petits pains…

 

 

Face à la recrudescence des contrôles aux frontières, difficile pour des djihadistes en herbe de partir s’entraîner dans un camp je ne sais où puis de revenir comme si de rien n’était, sans faire l’objet d’une quelconque suspicion. Surtout au regard des textes que nous prépare l’actuelle majorité en matière de violation de toutes vos libertés individuelles. A l’identique de ce qu’a fait Bush à son époque, l’actuelle on justifie un texte en jouant sur les peurs des français, instaurant ainsi un climat anxiogène, qui a terme lui permettrait de mieux manipuler les masses.

Une autre forme de totalitarisme.

 

 

Il n’est de secret pour personne qu’il est très facile de parcourir l’Europe, du Nord au Sud et d’Est en Ouest, en toute clandestinité, sans être inquiété plus que ça.

 

 

Nul ne peut nier le drame qui se joue actuellement en Méditerranée et dont je dénonçais le silence des autorités sur le sujet il y a déjà plusieurs mois, mais nul ne peut nier le risque terroriste qui pèse sur l’Europe face à cet afflux incontrôlé et visiblement incontrôlable de migrants. L’Europe doit apporter des réponses à cette problématique et ceci sans plus tarder.

 

 

Ne pas le faire, ou tout simplement nier ce risque, c’est se rendre complice des prochains actes de guerre qui pourraient être commis sur le territoire européen.

Source image: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/naufrage-a-lampedusa/quatre-graphiques-pour-comprendre-le-drame-de-l-immigration-clandestine-en-mediterranee_701093.html

Source image: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/naufrage-a-lampedusa/quatre-graphiques-pour-comprendre-le-drame-de-l-immigration-clandestine-en-mediterranee_701093.html

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0