Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu’elles sont poreuses ces frontières censées exister naturellement entre le PS et le FN !

 

 

Pendant que le Premier Ministre se dévoile sans trop se dévoiler non plus comme V.R.P du Front National, les français découvrent médusés les connivences qui semblent véritablement exister entre l’électorat de gauche, se proclamant socialiste, et l’extrême droite.

 

 

J’évoquais ici-même il y a quelques semaines déjà le cas de Céline Maillard cette prof de musique de 50 ans qui a cette petite particularité d’être la suppléante du Conseiller Général PS Francis Lec, lui-même candidat à sa propre succession dans le canton d’Amiens 2… Alors qu’elle, est candidate sur la liste FN du canton d’Amiens 3, avec Paul Dupont, aux élections départementales de ce week-end.

 

 

Aujourd’hui il s’agit d’un autre enseignant, Mungo Shematsi, d’origine congolaise et installé en France depuis 30 ans, d’être tête de liste dans le canton de Saint – Etienne 2 sous les couleurs du Front National. Auparavant il a soutenu le PS de 2007 à 2009 et sympathisé avec le Parti Communiste.

 

 

Vous noterez qu’à l’identique de Céline Maillard, Mungo Shematsi exerce sous la tutelle du Ministère de l’Education Nationale… Ceux qui hier encore étaient la cible, que dis-je, le socle électoral de la gauche, semblent aujourd’hui s’en détourner totalement parce que déçus par la gauche.

 

 

Pour être déçu par la gauche, il faut avoir cru en elle. Voilà pourquoi elle ne me décevra jamais.

 

 

Un autre point commun entre ces deux candidats qui est ce phénomène de migration visiblement naturelle qui pousse le sympathisant de socialistes de plus en plus à gauche, pour finir dans les rangs du F.N. Une migration qui démontre l’extrême porosité des frontières naturelles censées pourtant exister entre l’extrême gauche et l’extrême droite… Comme quoi, les extrêmes finissent toujours par se rencontrer…. Surtout si en chemin une halte a été faite du côté des socialistes !

 

 

Puis pendant que le Premier Ministre fanfaronne en s’improvisant V.R.P du Front National, il s’en prend au F.N sans s’intéresser aux causes de sa montée… Pourtant la porosité de l’électorat de gauche qui, désabusé, se tourne vers l’extrême droite, est une réalité… Et la politique de Manuel Valls est pour partie responsable de ce désenchantement…

Source image: http://www.valeursactuelles.com/politique/enquete-le-front-des-atypiques-42381

Source image: http://www.valeursactuelles.com/politique/enquete-le-front-des-atypiques-42381

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0