Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décorer de la « Légion d’Honneur », pour sceller la réconciliation entre la France et le Maroc, un homme accusé d’avoir bafoué l’article 5 de la Déclaration des Droits de l’Homme et des Citoyens, « Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. », n’a visiblement pas l’air de poser un cas de conscience à la gauche.

 

 

La France, patrie des Droits de l’Homme a visiblement très mal vieilli.

 

 

Le 26 février 2014, il y a donc environ un an, le Ministère de la Justice marocain décidait la suspension de « l'exécution de tous les accords de coopération judiciaire avec la France »,en raison du dépôt de deux plaintes à Paris par l’ONG Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat), contre le patron du contre-espionnage marocain, pour « complicité de torture ».

 

 

On apprenait samedi dernier, à l’occasion d’une visite au Maroc de et par le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, que Paris allait prochainement décorer le patron du contre-espionnage marocain ; une décision censée marquer la fin de la brouille née il y a un an entre Paris et Rabat après le dépôt de cette plainte contre Abdellatif Hammouchi. Pour l’occasion, le Ministre français déclarait d’ailleurs, en parlant du patron de la DGST marocaine : « La France saura prochainement lui témoigner à nouveau son estime en lui remettant les insignes d'officier. »

 

 

J’ai le souvenir qu’il y a quelques années pourtant pas si lointaines que ça, la gauche s’indignait que Kadhafi ait planté sa tente dans les jardins de l’Elysée. Pourtant ces mêmes indignés se retrouveront dans quelques temps à chanter les louanges d’un type qui fait pourtant l’objet, en France, d’une plainte pour « complicité de torture ». Pas un seul mot d’indignation dans le parti de la majorité…

 

 

A croire que du côté de Paris la brouille a bien vite été oubliée, 6 jours à peine après la visite du roi du Maroc à l'Elysée, placée sous le signe du «Lutter ensemble contre le terrorisme». Sans compter le rétablissement de la coopération judiciaire entre la France et le Maroc signé le 31 janvier dernier !

 

 

Il semblerait que la brouille entre Paris et Rabat soit désormais enterrée et le fait que le nom du Roi du Maroc ait été cité dans l’affaire du Swissleaks ne semble pas poser de problème à notre bonne vieille gauche pourfendeuse de la bonne morale.

 

 

Ah la gauche… Elle n’arrêtera jamais de me surprendre !

Toujours à faire la leçon et grande première à renier ses convictions… Reste à savoir ce qui implique un tel revirement du Chef de l’Etat français…

 

 

Est-ce que cela a quelque chose à voir avec la signature d’un accord, fin octobre 2013, entre la BPI et son équivalent marocain pour une coopération renforcée entre la France et le Maroc en faveur des PME ? Sachant que pour pénétrer le marché africain, il faut quasiment obligatoirement passer par le Maroc ?...

Source image: http://www.sudouest.fr/2015/02/09/le-roi-du-maroc-en-visite-en-france-apres-un-an-de-tensions-diplomatiques-1825243-5137.php

Source image: http://www.sudouest.fr/2015/02/09/le-roi-du-maroc-en-visite-en-france-apres-un-an-de-tensions-diplomatiques-1825243-5137.php

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :