Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après Amedy Coulibaly assassin de Clarissa Jean-Philippe et auteur de la tuerie de l’« Hyper Cacher » de la Porte de Vincennes, voilà que les français découvrent l’existence d’un autre terroriste portant le même nom mais prénommé Moussa. Il n’aurait à priori aucun lien avec l’homme abattu en janvier dernier.

 

 

Moussa Coulibaly a agressé 3 militaires hier après-midi devant le centre administratif du consistoire israélite de Nice.

 

 

Il aurait été repéré en décembre dernier pour avoir pratiqué du « prosélytisme agressif » dans une salle de sport des Yvelines. Fin janvier, il tente d’embarquer à l’aéroport d’Ajaccio pour la Turquie. Ayant pris un aller simple, il est repéré par la Police Aux Frontières qui le signale à la Direction Générale de la Sécurité Intérieure, qui de son côté demande aux autorités turques de le refouler. Ce qu’elles font.

 

 

Moussa Coulibaly a fait l’objet à son retour d’un « entretien administratif qui n'a pas permis de recueillir suffisamment d'informations justifiant l'ouverture d'une enquête. »

 

 

Hier il s’en est pris à une patrouille composée de 3 militaires, en faction devant le centre administratif du consistoire israélite de Nice situé en plein centre-ville. Peu après 14hs Moussa Coulibaly agresse violemment l’un des soldats en le blessant au visage et au cou. Ses deux collègues se précipitent pour lui venir en aide. L’un des deux militaire, voire peut-être même les deux, est également blessé. Les forces de Police intervenues sur les lieux interpellent l’agresseur.

 

 

Moussa Coulibaly aurait visiblement vécu à Mulhouse quelques années, où il était connu pour des faits de droit commun, commis là-bas entre avril 2006 et novembre 2009 : vol à l’étalage, usage de stupéfiants, outrage à personne dépositaire de l’autorité publique, vol avec violences, etc… Mulhouse d’ailleurs récemment fait parler d’elle. Pas en positif évidemment.

 

 

Autant d’éléments concernant Moussa Coulibaly qui n’ont visiblement pas suffi à neutraliser l’individu dès son retour avorté de la Turquie, où il partait pour rejoindre la Syrie.

 

 

Est-ce que les mesures annoncées par Manuel Valls aux lendemains des attentats du mois dernier auraient pu permettre d’éviter que l’homme passe à l’acte ? Pas sûr.

 

 

Saluons cependant le courage de ces 3 militaires, qui avant tout sont des hommes fait de chaire, qui n’ont pas hésité un seul instant à risquer leur vie pour mener à bien la mission qui leur avait été confiée dès les lendemains des attaques terroristes de janvier dernier.

 

 

L’unité nationale prévaut évidemment en pareil cas, même s’il devient plus qu’urgent d’agir ; la France faisant l’objet de sérieuses menaces et des individus hors de contrôle étant capables à tout instant de commettre les pires exactions.

 

 

Ne trainons pas ; nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre.

Source image: http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Trois-militaires-agresses-a-Nice-702514

Source image: http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Trois-militaires-agresses-a-Nice-702514

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0