Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incompréhensible ; le monde à l’envers !

 

Alors que les chiffres de la délinquance sont repartis pour flirter, à l’identique de ceux du chômage, avec des plus hauts sommets, hors atteintes aux biens, il semblerait que l’année 2014 ait enregistré sur 12 mois consécutifs une baisse de 1,2% du nombre d’incarcérations, soit un total de 66 270 au 1er janvier dernier, chiffre le plus faible depuis 28 mois…

 

 

Pourtant les chiffres sont mauvais. Absolument tous…

 

 

En 2014, les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont cru de +0,5% à +9%, à plus d’un demi-million d’agressions par an. Les escroqueries économiques et financières ont cru de +4,4% à +7,9%. A priori cette augmentation pourrait avoir été sous-estimée puisque ces chiffres ne tiennent pas compte des escroqueries à la carte bancaire sur internet, de plus en plus répandues, mais plus forcément enregistrées en plaintes.

Les menaces et chantages ne cessent de progresser, de +4,3% à +12,3%. Les violences sexuelles explosent de +11,2% à +11,6%... Et la série de chiffres pourrait être encore bien longue…

 

 

Paradoxalement, Christiane Taubira, Ministre de la Justice, a décrété que la peine de prison devait désormais être l’exception…

 

 

Sans doute une exception bien française oui... Laxisme ? Angélisme ? Dogmes ? Allez savoir… Là où les chiffres appellent à plus de fermeté, l’Etat répond par une plus grande permissivité.

 

 

Alors certes le taux de surpopulation carcérale est élevé, même si courant décembre il est passé de 116% à 114,5%, soit une baisse de 1,5%, mais il ne faut pas oublier qu’un mois plus tard la France connaissait une série d’attentats terroristes jamais vus sur son territoire, alors qu’elle se savait pourtant menacée et que depuis, les français ne se sentent pas plus rassurés.

En plus de devoir composer avec l’incertitude économique, ils vont désormais devoir vivre avec l’idée que le risque de se faire agresser est plus important qu’auparavant mais que la Justice, par volonté politique, n’est plus forcément en mesure d’être à la hauteur d’affronter le problème.

 

 

Une véritable torture mentale.

 

 

Du côté des aménagements de peine les chiffres sont tout aussi préoccupants.

Au 1er janvier dernier, 12 689 personnes bénéficiaient d’un « aménagement de peine sous écrou », contre 12 948 un an plus tôt, clôturant ainsi une tendance haussière de 10 ans.

 

 

Il reste à savoir comment la majorité va chercher à contourner la réalité de ces chiffres. Fin 2012 et fin 2013 la droite était le bouc-émissaire... Mais aujourd’hui qu’en est-il ?

Source image: http://www.lepoint.fr/invites-du-point/michele-cotta/cotta-christiane-taubira-la-combattante-06-09-2013-1721599_1595.php

Source image: http://www.lepoint.fr/invites-du-point/michele-cotta/cotta-christiane-taubira-la-combattante-06-09-2013-1721599_1595.php

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0