Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La gauche morale tombe encore une fois dans ses pires travers… Toujours en train d’imposer aux autres ses propres règles pour encore mieux les enfreindre dès qu’elle en a l’occasion !

 

 

Depuis la proclamation des résultats du 1er tour de la législative partielle d’hier dans le Doubs, on entend toutes les têtes pensantes de la socialie en appeler à la constitution d’un « Front Républicain », pour soutenir le candidat du PS contre celui du FN, au 2nd tour du week-end prochain.

 

 

Il faut dire que la gauche elle aime bien ça parler du « Front républicain »… Vous savez ce fameux concept qui consiste à bi-polariser le débat politique, théoriquement pour faire barrage à une liste Front National, un peu comme si les électeurs appartenaient à un candidat et qu’il exerçait sur eux une certaine influence. Il n’y a que dans les grandes démocraties telles que la Corée du Nord, le Venezuela ou l’ex-U.R.S.S qu’une telle manipulation mentale est de l’ordre du possible.

 

 

Pourtant cette basse, ou habile, manœuvre lui permet d’occulter sa part de responsabilités dans la présence de candidats issus des rangs du FN à de nombreux 2nd tour d’élections diverses depuis juin 2012. La majorité devait pourtant se douter que porter l’aveuglement idéologique et la sacralisation de la médiocrité en doctrines allait un jour se retourner contre elle…

 

 

Rappelez-vous Marion Le Pen a été élue Député de la 3ème circonscription du Vaucluse parce que la candidate du PS, arrivée en 3ème position au 1er tour derrière le candidat de 'UMP, a refusé de retirer sa candidature à la faveur de la constitution d'un "Front Républicain".

 

 

Tout ça pour dire que la gauche n’a pas toujours été un modèle de vertu lorsqu’il s’est agi de s’appliquer à elle-même son concept du « Front républicain ». C’est d’ailleurs elle-même, par l’intermédiaire de ses candidats, qui l’a définitivement enterré ces derniers mois, démontrant ainsi qu’elle n’y croyait pas vraiment. Des exemples ? Au hasard… Marseille ? Vigneux ? Reims ? Béziers ? Beaucaire ? Hayange ? Cavaillon ? Amiens ? Saint-Etienne ? Mazingarbe ?... Et j’en oublie très certainement !

 

 

D’ailleurs en parlant de Cavaillon…

Le candidat de la gauche dans la triangulaire de 2nd tour des élections municipales de mars 2014 disait au sujet du Front Républicain : « Le désistement républicain n’a jamais marché, c’est un acte de résistance que de se maintenir. Se retirer au profit du candidat de droite, qui est d’une droite dure, nous ferait disparaître de la mairie. Ce serait pratiquer la politique de la chaise vide. »

 

 

Alors si même la gauche le dit…

Qu’elle arrête un peu de chercher à jouer la donneuse de leçons à coups de tweets débiles, dans le genre de celui du Secrétaire National du PS à l’Emploi, au Travail et au Dialogue Social, accessoirement Conseiller Régional Ile-de-France : « #circo2504 : duel PS/FN. Et maintenant pour l'UMP le dilemme : "#JeSuisCharlie " ou " #JeSuisMarine " ? »… Comme si lier le terrorisme à une élection municipale avait un sens ! Encore un dérapage dont personne ne parlera ! Il est désolant de constater la facilité avec laquelle la gauche arrive à vider de leur sens des symboles pourtant très chers aux yeux des français.

 

 

En fait toutes ces polémiques stériles alimentées par la gauche lui servent surtout à masquer la dure réalité des chiffres du scrutin d’hier. Il semblerait que le FN ait retrouvé 87% de ses électeurs de 2012, l’UMP environ 73% et le PS à peine 45%, le tout dans une circonscription profondément ancrée à gauche... Une autre réalité que cherche à dissimuler cette même gauche, c’est que dans un contexte de très forte abstention, l’électorat FN se déplace là où celui du PS boude les urnes.

 

 

Quelle que soit l’issue du 2nd tour du week-end prochain, le FN restera le grand vainqueur de ce scrutin et aucun subterfuge ou autre écran de fumée de la gauche ne permettra d’occulter cette triste réalité. Réalité dans laquelle elle porte une lourde part de responsabilité ; même si elle va essayer de vous faire croire tout le contraire.

Source image: http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/politiquefranchecomte/2015/01/24/legislative-partielle-du-doubs-le-debat-des-candidats-a-la-succession-de-pierre-moscovici.html

Source image: http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/politiquefranchecomte/2015/01/24/legislative-partielle-du-doubs-le-debat-des-candidats-a-la-succession-de-pierre-moscovici.html

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0