Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La gauche a souvent reproché à la droite de réagir sous le coup de l’émotion, lorsque l’indignation de nos compatriotes sur un sujet d’actualité qui venait à peine de se produire n’était pas encore retombée.

Aujourd’hui, bien évidemment, la gauche nous rejoue son meilleur rôle : s’approprier une posture qu’elle dénonçait pourtant lorsqu’elle était dans l’opposition, à défaut le reste du temps de calquer sa position sur l’extrême inverse de ce qu’a ou aurait fait la précédente majorité.

 

 

Finalement prendre des initiatives à gauche ça tient à bien peu de choses…

 

 

De passage pour le week-end à Londres, c’est en revenant tranquillement hier soir dans mon Eurostar que j’ai eu quelques échos de l’intervention du Premier Ministre au JT de France 2. Intervention qui fait probablement suite à la violente agression à caractère antisémite qui s’est produite à Créteil.

 

 

On sait désormais que l’antisémitisme est le principal vecteur responsable de l’agression. Si d’un côté on a beaucoup parlé de la confession religieuse des victimes, on a visiblement omis de préciser quelle était celle des agresseurs. Information capitale puisque les faits sont motivés par la religion.

 

 

Pensiez-vous que quelques jours à peine après le vote de sa résolution sur l’Etat Palestinien, la majorité allait prendre le risque de se brouiller avec une frange de son électorat qu’elle essaie d’ailleurs désespérément de récupérer ? Trop risqué. Son opportunisme politique a généré des attentes et la gauche ne peut pas prendre le risque de briser cet espoir.

 

 

Du coup elle nous a ressorti la carte de l’antiracisme.

Amusant, ou pas, quand on sait que les principaux responsables de la montée du racisme aujourd’hui sont ceux qui ont laissé défiler dans nos rues des gens qui scandaient des slogans que plus personne n’avait entendu en Europe et dans le monde depuis la montée du nazisme dans l’Allemagne des années 1930… Et là je ne parle même pas de la ligne politique choisie par cette majorité qui creuse chaque jour un peu plus le lit des extrêmes…

 

Du coup cette énième lutte contre le racisme et l’antisémitisme est une formidable aubaine pour la gauche, qui une fois de plus joue avec ses marqueurs préférés. Pratique en des temps où la gauche est divisée.

 

 

Par contre absolument pas un mot sur ces crèches qu’il faut aujourd’hui détruire, alors qu’elles étaient là chaque année au même moment depuis des lustres et qu’elles ne faisaient de mal à personne. Par souci d’égalité de traitement, je propose dans ce cas qu’hors concordat, on arrête de financer et de subventionner la construction de lieux de cultes. Non ?

 

 

Mais sinon, pour en revenir à la lutte contre le racisme… Si on en fait aujourd’hui une priorité, ça veut dire que dès demain le racisme « anti-blanc » sera reconnu et sanctionné de la même manière que le racisme « habituel » non ?

Source : http://www.gentlemale.fr/422900/le-tribunal-administratif-interdit-la-creche-de-noel-au-conseil-general-de-vendee.html

Source : http://www.gentlemale.fr/422900/le-tribunal-administratif-interdit-la-creche-de-noel-au-conseil-general-de-vendee.html

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0