Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l’instant je viens de comprendre pourquoi Najat Vallaud-Belkacem souhaitait supprimer les notes… Un excellent moyen pour ceux qui n’ont pas le niveau de fuir la réalité. Et après 30 à 31 mois passés dans cette majorité, je pense qu’elle a une maitrise totale du sujet.

 

 

Malheureusement cette vision quelque peu angélique de la réalité n’est pas du goût des agences de notation puisque l’une d’entre elles vient à son tour de rétrograder la note de la France. De AA+ nous sommes passés à AA, avec une perspective stable en raison du dérapage budgétaire.

Une mauvaise nouvelle qui ne pouvait bien évidemment pas rester sans conséquences pour notre porte-monnaie.

 

 

Chaque lundi, ou presque, la France emprunte de l’argent sur les marchés, avec un remboursement échelonné sur différentes périodes. Hier, la France a emprunté 6,738 Mds €. Initialement elle prévoyait d’emprunter entre 5,6 et 6,8Mds€. C’est donc dans la fourchette haute de l’objectif que les marchés nous ont prêté de l’argent.

 

 

A échéance 3 mois, plus exactement 12 semaines, la France a emprunté 3,794 Mds€, à un taux de -0,007% contre -0,013% lors d’une opération similaire réalisée le 8 décembre dernier, soit une hausse de 50% de ce taux en à peine 8 jours.

 

A échéance 6 mois, plus exactement 21 semaines, la France a emprunté 1,394 Mds€, à un taux de -0,007% contre -0,009% lors d’une opération similaire, soit une hausse d’environ 23% de ce taux en à peine quelques jours.

 

A échéance un an, plus exactement 51 semaines, la France a emprunté 1,550 Mds€, à un taux de -0,005% contre -0,006% lors d’une opération similaire, soit une hausse d’environ 27% de ce taux en à peine quelques jours.

 

 

Alors certes, les taux sont négatifs me direz-vous…

Exact. Cela signifie que les investisseurs cherchent à tout prix des placements sûrs. Mais que se passera-t-il lorsque nous repasserons à des taux d’emprunts positifs ? Ce qui semble imminent !

 

Alors certes, en comparaison à d’autres pays européens nous nous en sortons plutôt bien.

C’est exact. Mais pour combien de temps encore vue la fulgurante remontée de nos taux d’emprunts à courts termes ?

 

Alors certes les taux sont plus bas que du temps de la droite.

Exact. Sauf que le niveau de notre dette n’était pas si haut et que les français n’étaient pas autant ponctionnés qu’aujourd’hui.

 

Alors certes, les taux d’emprunts sont excessivement bas.

Exact. Mais cela doit-il pour autant occulter cette hausse fulgurante de 50% sous 8 jours que nous venons de connaître ? Ne nous voilons pas la face ; la gratuité n’existe pas !

 

 

C’est malheureusement ce que semble n’avoir toujours pas compris le Gouvernement. Ou plus généralement la gauche, constamment obnubilée par l’argent des autres qui tombe du ciel.

Manuel Valls dit assumer ses choix… Peu importe visiblement ce qu’il va nous en coûter et là où tout ça va nous mener…

Alors s’il assume ses choix, qu’il assume également seul les conséquences de ses choix…

Source image: http://www.contrepoints.org/2012/11/29/106142-le-mur-de-la-dette-souveraine-francaise

Source image: http://www.contrepoints.org/2012/11/29/106142-le-mur-de-la-dette-souveraine-francaise

Source adjudication: AFT

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :