Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A ce rythme-là, je vais finir par croire que la prochaine déroute électorale des socialistes devrait au contraire leur être profitable, puisqu’elle pourrait éventuellement servir à masquer une pénurie de candidats, trop occupés à comparaître devant la Justice pour répondre sur des faits qui leurs seraient reprochés !

 

 

Que de problèmes dans cette maudite fédération PS des Bouches-Du-Rhône…

 

 

Après Guérini, Andrieux, et certainement bien d’autres (ex) socialistes encore dont les noms m’échappent, c’est aujourd’hui le Député de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône, Henri Jibrayel, qui, à son tour, est inquiété par la Justice.

 

 

Il a été mis en examen vendredi 19 décembre dernier pour « abus de confiance et prise illégale d’intérêts ». La Justice soupçonnerait le Député d’avoir offert quatre mini-croisières d’une journée à bord d’un ferry de la SNCM à quelques 2 400 personnes âgées de sa circonscription. Des sorties en mer organisées en 2012, au lendemain du second tour des législatives.

D’après l’ex-président du directoire de la SNCM, c’est bel et bien Henri Jibrayel qui était à la manœuvre, même si officiellement l’organisateur de ces sorties était l’association « Les séniors de 15 et 16èmes arrondissements ».

 

 

Voilà une affaire qui une fois de plus va jeter le discrédit sur toute la classe politique des Bouches-Du-Rhône, où le FN est par ailleurs plutôt bien implanté. J’attends désormais de Jean-Christophe Cambadélis et de Bruno le Roux qu’ils demandent à ce Député de se mettre en retrait du Groupe PS à l’Assemblée Nationale, ainsi que du Parti Socialiste.

Je ne comprendrai pas que cette gauche, toujours prompte à donner des leçons de morale à la Terre entière, ne commence pas d’abord par balayer devant sa porte !

 

 

Dans le même esprit « magouilles, dérapages et compagnie », que je n’avais pas abordés sur ce blog faute de temps, j’aimerai aujourd’hui vous parler de l’ex-Ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, candidate déchue par les militants PS dans la course interne à la candidature du parti majoritaire à la Mairie de Marseille, qui a récemment fait parler d’elle. En mal évidemment et tout naturellement dans la plus grande indifférence médiatique… Alors que si elle avait été de droite, que n’aurions-nous pas entendue…

 

 

Il y a eu tout d’abord son dérapage à caractère raciste qui bien évidemment a occasionné sa mise en examen le 11 décembre dernier à la suite de la plainte de Hacen Boukhelifa, candidat éphémère aux primaires socialistes. Il serait prêté à la Ministre ce propos :

- Hacen Boukhelifa ne sera jamais sur ma liste. De toute façon, j'ai déjà un candidat arabe de la diversité sur ma liste. Il n'a qu'à aller voir Samia Ghali pour qu'elle le prenne dans les quartiers nord.

 

Oups !

Mais là encore, pas un seul mot ou commentaire d’indignation émanant de nos éminents socialistes. Rien. Comme d’hab’. L’hypocrisie semble être le maître mot…

 

 

Pourtant l’ex-Ministre n’en était pas à sa première affaire embarrassante, puisque quelques jours plus tôt, on apprenait que ses comptes de campagne avaient été rejetés ! Les siens et ceux d’autres sommités socialistes locales évidemment.

Mais là encore, pas une seule condamnation ou d’indignation de la gauche… Pas une seule levée de doute sur la sincérité de l’ex-Ministre. Non. Rien…

 

 

Autant d’hypocrisie qui une fois de plus sera profitable à l’extrême droite…

La gauche demeurant visiblement à jamais son meilleur levier.

Source image: http://www.radissonblu.fr/hotel-marseille

Source image: http://www.radissonblu.fr/hotel-marseille

Son fils, Sébastien Jibrayel, Conseiller Régionale PS, a lui aussi été placé en garde à vue, levée au bout de 24hs, sans mise en examen, dans le cadre d'une d'une enquête sur d'éventuels abus de confiance quant à l'utilisation de subventions à des associations.


A noter que l'ex assistante Parlementaire de Henri Jibrayel, député de la 7ème circo des BDR, a été mise en examen en 2012 dans le cadre de ce dossier,

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0