Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il est parfois des « objets » rebaptisés œuvre d’art dont le commun des mortels ignore tout de ce qu’ils peuvent bien avoir d’artistique. Probablement parce que ces œuvres s’adressent à un public d’initiés. Compte tenu de l’actualité, vous vous doutez bien qu’en disant cela je pense à ce dernier chef d’œuvre incompris en date, à savoir le sapin gonflable géant de la Place Vendôme, érigé en plein cœur de Paris.

 

 

Je suis alsacien.

Des sapins j’en ai vu en très grandes quantités ; aussi bien dans les Vosges, que sur les marchés de Noël, qu’en Suisse ou en Allemagne. Jamais de ma vie j’en ai vu un seul qui pouvait avoir cet aspect. Jamais. Voilà pourquoi je soupçonne l'artiste d'avoir donné le nom de sapin à ce plug anal géant uniquement parce qu’il en avait la même couleur !

 

 

Evidemment je condamne fermement l’agression de l’artiste à l’origine de ce chef d’œuvre (incompris de moi), tout comme je condamne sa dégradation volontaire. L’œuvre n’est certes pas à mon goût, mais ça ne veut pas dire pour autant que je suis opposé à ce qu’elle soit exposée. Exposée elle peut l’être, mais certainement pas sur l’une des places les plus célèbre de Paris et encore sous le doux nom de « sapin », qu’elle n’est absolument pas.

 

 

Les rues et places de Paris n’ont pas à devenir des lieux d’exhibitions des œuvres d’un artiste américain à mon sens un peu trop porté sur l’anus et tout ce qui s’en rapproche, de près comme de loin. Scène faisant penser à une sodomie, étrons, postérieur en train de déféquer, sex-toys et j’en passe. A chacun son créneau certes et je ne le juge pas, mais une œuvre à la forme et à l’allure d’un plug anal n’a rien à faire en plein cœur de Paris.

Sans compter que nous sommes moqués par la presse étrangère… Mais ça nous nous y étions presque habitués avec notre bien aimé Président.

 

 

L’art doit interpeler la conscience. L’esprit. Nous montrer ce que nous ne voyons pas forcément. Je ne suis pas de ceux qui estiment que l’art doit provoquer, voire même choquer. Je n’impose à personne évidemment ma conception des choses, mais elle n’est pour autant pas moins légitime qu’une autre. En général c’est dans ces moment-là qu’on découvre que les tolérants ne sont en réalité pas ceux que l’on croit, ou qui disent l’être. (Hé oui…)

 

 

Je me souviens qu’avait lieu à Paris une exposition de Larry Clark qui avait fait polémique, mais sans me souvenir des circonstances exactes. Celle-ci a malgré tout pu se tenir, laissant le choix aux parisiens et aux touristes d’aller la voir, ou non. Le plug anal, lui, est exhibé à la vue de tous, dans le plus grand des mépris. Pour moi c’est inacceptable.

 

 

Ceux qui ont autorisé l’exhibition de cette œuvre Place Vendôme sont autant responsables de l’agression de l’artiste qui en est à l’origine et de la dégradation de l’œuvre, que le sont les auteurs de ces faits.

 

 

En ces temps troubles où la majorité ne cesse de diviser les français, en réveillant notamment des groupes et des idées que l’on n’avait plus entendu depuis la montée du nazisme en Allemagne dans les années 1930, je doute qu’il ait été judicieux de poser « ça » là, comme ça, sachant pertinemment que « ça » choquerait. Il ne faut pas oublier que nous vivons une époque où des mecs se font exploser au nom de leur Dieu…

 

 

Comment peut-on prétendre présider et Gouverner tout en étant aussi irresponsable ?

Source image: LeParisien.fr

Source image: LeParisien.fr

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0