Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elle est comme son ex. Elle et le courage politique, ça fait deux. Là où elle le rejoint et peut-être même l’égale, c’est dans la fourberie.

 

 

Le Ministère de l’Ecologie diffusait hier un communiqué qui disait très clairement :

« Nous avons décidé, premièrement, de suspendre sine die le dispositif d’écotaxe, deuxièmement de créer un groupe de travail (…) qui se mettra en place la semaine prochaine (…) troisièmement, d’intensifier la recherche de solutions sur la situation économique et sociale globale du secteur (…) pour permettre au transport routier français de conserver ses entreprises et ses emplois. »

 

 

On apprend quelques heures plus tard que Ségolène Royal envisage finalement de faire payer l’écotaxe par les sociétés d’autoroutes :

« La question du payeur usager n’est absolument pas remise en cause, mais doit faire l’objet d’une construction qui prenne en compte les difficultés réelles des entreprises de transport. […] Les entreprises ont pris connaissance la semaine dernière de la publication des profits des sociétés d’autoroute, et cet élément-là a suscité beaucoup d’interrogations, pour ne pas dire de la colère dans les entreprises qui s’apprêtaient à être taxées. […] Sur 100 euros de péage payés par l’usager, 22 sont du profit net pour les sociétés d’autoroute […] qui ont permis la redistribution de 15 milliards de dividendes depuis la privatisation. On comprend que les entreprises de transport routier aient demandé d’abord la mise à plat des flux financiers. »

 

La Ministre de l’Ecologie s’est permise ensuite d’appuyer sur ce petit point détail qui est aussi un marqueur de gauche : « le côté un peu choquant de voir les sociétés d’autoroute en situation de monopole faire autant de profits. »

 

 

Autrement dit, Ségolène Royal abandonne le principe de l’écotaxe appliquée aux transporteurs mais par le simple système des vases communicants, transfère la charge sur le dos des sociétés d’autoroutes.

 

Sauf que…

 

A votre avis…

D’où proviennent les bénéfices engrangés par les sociétés d’autoroute ? Des péages et autres redevances qu’elles perçoivent quotidiennement sur leurs réseaux. Et qui paie tout ça ? Vous, moi et tous ceux qui empruntent ces réseaux qui relient nos grandes villes.

 

Au final, c’est vous, c’est moi, qui allons payer.

 

Et n’allez pas croire naïvement que les sociétés d’autoroutes accepteront de rogner une partie de leurs bénéfices uniquement pour faire plaisir à Madame Royal. Il n’y a qu’elle pour croire que sa décision n’aura aucune conséquence sur le prix facturé du km…

 

 

Plus facile de s'en prendre à ceux qui ne peuvent pas se défendre plutôt que de traiter le noeud du problème... A savoir le train de vie hallucinant d'un Etat obèse qui n'est près à aucune concession sur la luxure dont il jouit au quotidien...

Source image: http://www.lopinion.fr/30-avril-2014/segolene-royal-fausse-ingenue-va-tuer-l-ecotaxe-11838

Source image: http://www.lopinion.fr/30-avril-2014/segolene-royal-fausse-ingenue-va-tuer-l-ecotaxe-11838

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0