Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quoi qu’on en dise. Les éléments de langage de la majorité ne suffiront pas à couvrir le bruit de ce qui s’annonce comme un nouveau tsunami électoral pour la gauche !

 

 

A l’heure où j’écrit ces quelques lignes nous ne connaissons pas encore les résultats définitifs du scrutin d’hier. Quelques infos filtrent déjà.

Jean-Noël Guérini remporte 3 fauteuils dans les Bouches-Du-Rhône sur une liste dissidente puisqu’exclu du PS. Le Maire PS de Tulle, excellent ami de François Hollande, serait sur le point de se faire dégommer dans son département (coucou François t’as entendu le message de tes électeurs ?). L’extrême droite de son côté pulvérise deux records.

 

Le premier avec l’élection de 2 Sénateurs FN et le second avec David Rachline, qui devient à 26 ans le plus jeune Sénateur.

 

 

A cet instant le PS fanfaronne un peu partout dans les médias, en annonçant que « la défaite est moins pire qu’annoncée » ; une manière pour lui de minorer l’amplitude de la raclée qu’il s’est pris en pleine face. Il n’y a pourtant pas besoin d’avoir fait de longues études pour le constater… Cette entrée au Sénat de 2 Parlementaires issus des rangs de l’extrême droite n’est que le prolongement logique de la débâcle de la gauche aux municipales, due à la politique voulue et initiée par le Président de la République mais également soutenue par les députés PS.

Une succession de fautes lourdes gravées à jamais dans l’histoire de notre pays.

 

 

La responsabilité est collective à gauche ; que l’on soit militant, élu, Ministre ou que sais-je encore. C’est à cause d’eux qu’on en est là. Et de personne d’autre !

 

 

Du côté du Sénateur PS Jean-Louis Carrère, l’analyse de la situation est pour le moins amusante, puisqu’il dit au sujet de l’élection des 2 sénateurs d’extrême droite :

 « Ce n’est pas historique, c’est scientifique. Dès lors que c’est une élection proportionnelle, comment voulez -vous éviter que le FN gagne des sièges ? »

 

C’est certes scientifique, plus précisément mathématique, mais ça ‘enlève rien à l’aspect inédit de la situation… Ces socialistes alors… Jamais à un travestissement près de la vérité !

 

 

L’arrivée de 2 élus Frontistes au Sénat n’est que le prolongement logique du naufrage de notre pays et de la désacralisation de nos institutions initiés par la gauche.

 

Arrivés désormais à mi-mandat du Président de la République, les français ne peuvent que constater quotidiennement le désastre que traduit dans la réalité la politique de François Hollande. Je pense qu’il est grand temps de nettoyer les écuries d’Augias et de sortir toute cette racaille de gauche, qui hormis salir nos institutions et profiter des petits plaisirs qu’offrent leurs statuts, ne font toujours pas avancer notre pays. Sauf l’extrême droite peut-être…

Source image: http://www.liberation.fr/politiques/2014/09/28/senatoriales-la-droite-prend-plusieurs-sieges-a-la-gauche-des-le-1er-tour_1110218

Source image: http://www.liberation.fr/politiques/2014/09/28/senatoriales-la-droite-prend-plusieurs-sieges-a-la-gauche-des-le-1er-tour_1110218

Source image: http://www.francetvinfo.fr/elections/senatoriales/cartes-senatoriales-les-departements-qui-basculent_705869.html

Source image: http://www.francetvinfo.fr/elections/senatoriales/cartes-senatoriales-les-departements-qui-basculent_705869.html

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0