Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La phrase est crue. Très raccourcie dans mon titre, voilà ce qu’elle dit vraiment :

« Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout [...] citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière. […]Frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le avec un couteau, écrasez-le avec votre voiture, jetez-le d'un lieu en hauteur, étranglez-le ou empoisonnez-le. »

 

 

Je crois que le propos est on ne peut plus clair. Cet appel aurait été lancé lundi dernier, avant-hier, par le porte-parole de l’Etat Islamique ; cette nouvelle nébuleuse islamiste et djihadiste que la France a décidé d’aller attaquer en Irak, notamment pour protéger les populations chrétiennes persécutées.

Peut-on parler d’un risque de génocide ?

Je n’ai pas tous les éléments en main et ne connait pas assez bien le dossier pour oser me prononcer sur le sujet.

 

 

J’ai pris soin de ne pas m’exprimer sur cette intervention à laquelle la France a pris part aux côtés des USA. J’ai tenté un ou deux tweets, sans forcément rentrer dans le détail, qui ont très rapidement attiré les foudres des uns et des autres… J’ai fait le choix du silence. Le sujet est brûlant. Quand on est chrétien visiblement il faut être favorable à cette intervention. Pourtant je ne le suis pas. Ou en tous cas pas totalement et je suis pourtant chrétien.

 

 

D’abord on apprend que la France a bombardé vendredi dernier des positions de l’E.I en Irak, puis lundi matin que les français et le pays tout entier sont menacés, puis lundi soir qu’un ressortissant français a été enlevé en Algérie.

 

 

Entendons-nous bien. Je ne dispose pas de tous les éléments pour parler du bien-fondé de cette intervention et m’abstiendrai donc de tout commentaire sur le sujet. Ce qui m’a dérangé, depuis le début et qui a pris tout le monde de court, c’était les menaces que nous allions très certainement nous attirer en nous alliant aux américains…. Surtout en Irak !

 

Si je n’ai pas été favorable à l’intervention française en Irak, c’est parce que je me doutais dès le départ que nous allions subir des représailles. Pour moi c’était prévisible. Elles sont arrivées très vite et ont été mises à exécution très rapidement, prenant tout le monde de court, même au plus haut sommet de l’Etat français.

 

 

L’étrange fermeté du Chef de l’Etat et de son Premier Ministre ne tarderont très certainement pas à faire couler le sang. Je ne le souhaite évidemment pas, mais ne suis pas dupe non plus. Certes comme le dit Manuel Valls « La France est une grande nation qui assume totalement ses responsabilités » mais qu’en sera-t-il quand nous découvrirons nous aussi ces vidéos de l’assassinat de nos ressortissants enlevés ?

 

 

C’est clairement parce que je voulais éviter d’avoir à assister à ce spectacle macabre que je n’étais pas favorable à cette intervention. A chaque nouvel otage assassiné, c’est une vidéo en ligne, de probables millions de vues, des récupérations sur les sites internet djihadistes ou les sites gores mais aussi et surtout, une formidable vitrine publicitaire pour les auteurs de ces actes.

 

 

C’est parce que je ne voulais pas cautionner cette abomination que je n’étais pas favorable à ce que nous intervenions en Irak. Aujourd’hui je le suis encore moins. Mais il subsiste la question des chrétiens d’Irak que nous ne pouvons pas abandonner… Et plus généralement de la population irakienne qui subit l’instabilité politique depuis la dernière intervention de Bush fils…

Source image: http://www.parismatch.com/Actu/International/En-images/Irak-L-Etat-islamique-proclame-son-califat-572152#

Source image: http://www.parismatch.com/Actu/International/En-images/Irak-L-Etat-islamique-proclame-son-califat-572152#

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0