Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà une phrase qui va plaire à nos petits camarades socialistes qui depuis quelques jours, ne savent plus trop à quel Saint ils pourraient encore espérer se vouer.

 

En fait ils sont amusants… Ou consternants… J’ai parfois un peu l’impression d’avoir face à moi, aussi bien sur les réseaux sociaux que dans l’univers du blogging, une bande d’ados attardés, ou de vieilles hyènes aigries, au choix, réfractaires à toute évolution dès l’instant où celle-ci ne va pas dans le sens de leurs idéaux has-been.

 

 

Pourtant je persiste à dire qu’en politique il ne doit pas y avoir de place pour les dogmes. Le pragmatisme et le bon sens doivent primer sur les intérêts personnels et collectifs. Et c’est d’ailleurs bien pour ça que je ne suis pas de gauche… Je vous épargne le côté immoral qu’il peut y avoir à instrumentaliser la misère des autres à de simples fins électorales…

 

 

L’électorat de gauche, pensant porter à la présidence de la République un héritier de Tonton, a en fait placé un disciple de Sarkozy, dont il avait pourtant passé un temps infini à en décrier la politique. Peut-être pensait-il que « sur un malentendu ça peut toujours marcher ? »…

 

 

Petites infos intéressantes au sujet du nouveau locataire de Bercy.

Lorsqu’il a appris que François Hollande projetait de mettre en place un racket fiscal à hauteur de 75% des revenus, Emmanuel Macron aurait eu cette fabuleuse réaction :

- C’est cuba sans le soleil !

D’ailleurs à ce jour, qu’en pense-t-il de cette fameuse taxe dont on ne sait plus trop ce qu’elle est devenue ? Merci à la presse internationale d’avoir évoqué ce propos. La presse française étant trop occupée à cirer les pompes de la Ministre de l’Education.

 

 

Autre info intéressante, toujours au sujet d’Emmanuel Macron : il souhaiterait autoriser les entreprises à « déroger aux 35hs ». Une ligne qui reprend celle de Manuel Valls qui en janvier 2011 affichait ouvertement sa tendance sur le sujet : il disait que la gauche allait devoir « déverrouiller les 35 hs. ». Ce matin sur un plateau de TV, l’apparatchik délégué aux Affaires Européennes a affirmé qu’« Il n'y a pas de projet de remise en cause des 35hs ».

Premier couac d’une probable longue série… Mis à part les clashs bien évidemment qui éclateront entre des membres du Gouvernement et des têtes du PS…

 

 

S’attaquer aux 35hs c’est indirectement s’en prendre à Martine Aubry… Qui ne se laissera pas faire et ne manquera certainement pas de se manifester, comme elle sait le faire si discrètement !

 

 

Bref…

Si vous souhaitez assister à un spectacle des plus affligeant qu’est susceptible de vous offrir la classe politique, suivez le Gouvernement Valls 2 ; vous en aurez très certainement pour votre compte.

 

Moi je prends le pop-corn, le coca, mes mouchoirs en papiers pour essuyer mes larmes (de rire ou de tristesse), je m’assieds sur mon canapé et j’attends !

Source image: Europe 1

Source image: Europe 1

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0