Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est le genre de propos susceptible de vous faire tomber de votre chaise tellement il est énorme !

 

 

D’après le bouquin à paraître dans les prochains jours de Cécile Duflot, l’ex-Ministre du Logement réputée pour sa loi qui a sinistré le secteur du bâtiment, plusieurs Ministres et Députés étaient au courant de l’affaire Cahuzac avant même que celui-ci n’ait été nommé Secrétaire d’Etat à Bercy.

 

 

Je cite :

«L’affaire Cahuzac dure de longues semaines. Des ministres, des députés me confient qu’ils savaient depuis longtemps. Je n’en reviens. S’ils étaient au courant, pourquoi l’ont-ils laissé nommer ministre du Budget? Ce n’est pas juste l’histoire d’une dérive personnelle, d’un menteur patenté. […] L’affaire a duré très longtemps et, ensuite, il y a eu une forme de déni sur sa gravité. Je n’oublie pas qu’il a quitté son ministère sous les applaudissements».

 

 

Première question.

Pourquoi a-t-elle attendue de ne plus être Ministre pour révéler ce qu’elle savait ?

Deuxième question…

Pourquoi ne pas révéler le nom des personnes visées par son propos, surtout si elle souhaite jouer la carte de la transparence totale ?

 

 

A mon sens le propos de Cécile Duflot ne devrait pas passer inaperçu ! Je suis pourtant particulièrement surpris du peu d’écho qu’il trouve dans les médias ! On peut par ailleurs largement supposer que si des Députés et des Ministres étaient au courant de l’affaire Cahuzac (l’existence du compte caché au fisc ou le buzz de Mediapart ?) avant même qu’il ne soit nommé au Gouvernement, qu’il en ait été de même pour le Président de la République et son Premier Ministre de l’époque !

 

 

En d’autres temps, d’autres propos encore moins étayés que ceux explicités par Cécile Duflot aurait instantanément provoqué une saisie des tribunaux compétents avec ouverture d’une enquête.

Là, rien. Personne ne bronche. On laisse faire comme si de rien n’était.

 

Pourtant la Justice du « Mur des Cons » aurait fort à gagner dans cette affaire si elle prenait les devants… devoir de Justice qu’elle se doit à l’égard des français qui ont le droit de savoir si on leur a menti et surtout pourquoi !

 

 

D’ailleurs…

En parlant d’affaires… Celles du fils Fabius elle en est-où ? Au même point que celle de Cahuzac ? Laissez-moi deviner…

Source image: Le Parisien

Source image: Le Parisien

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0