Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que se passe-t-il dans la tête de l’écologiste ?

Quelle mouche a bien pu piquer l’ex-Ministre au comportement d’une éternelle adolescente ?

 

 

Difficile de rebondir politiquement, surtout auprès des siens, après avoir passé 2 années à régulièrement avaler des couleuvres. Cécile Duflot en sait certainement quelque chose, surtout après avoir été Ministre dans un Gouvernement socialiste.

 

Depuis qu’elle a quitté les Ors de la République, le vent a bien tourné.

Il s’est avéré que la seule loi qu’elle ait réussi à faire passer en 2 ans, soit responsable d’une détérioration particulièrement inquiétante du marché de l’immobilier neuf. L’actuel Premier Ministre a promis de rectifier le tir. L’ex-Ministre du Logement n’a visiblement pas trop apprécié que sa loi dite « à l’ancrage à gauche », soit retouchée aussi rapidement. Une première en fait.

 

Alors elle riposte, en publiant un livre à charge, très critique envers le Président Hollande. D’une violence inouïe si j’en crois les passages qui sortent dans la presse pour en faire la promo.

 

 

Du côté de l’exécutif la réponse ne s’est pas fait attendre.

Manuel Valls rend la loi et l’ex-Ministre Cécile Duflot responsables du marasme dans lequel nous sommes. Y compris les 7 000 suppressions d’emploi à venir rien que dans le secteur du bâtiment pour l’année 2014. Je ne préfère même pas évoquer le cas des défaillances d’entreprises. Du jamais vu.

 

 

Un vieil adage dit « quand le bâtiment va, tout va ».

Le bâtiment va mal. Très mal. Je peux vous en parler. Et comme le bâtiment va très mal, le reste flanche avec lui.

 

 

Michel Sapin, fidèle lieutenant de François Hollande, très doué pour cirer les pompes de « Moi Président », a poussé le vis du Premier Ministre encore plus loin en accusant l’écologiste d’être responsable de la perte de 0,40 point de croissance… Curieux hasard puisque si vous rajoutez à ces 0,40 point les 0,50 prévus pour la fin de 2014, vous obtenez un taux de croissance à 0,90%, soit très proche des 1% promis au début de l’année….

Réalité ou excès de zèle du sbire ?

 

 

Face à autant de violences et tant de sournoiseries entre partenaires politiques, j’ai beaucoup de mal à comprendre comment les écologistes et les socialistes pourront à l’avenir composer des listes communes.

 

 

De leur côté les écolos essaient de modérer le degré de gravité de la situation, biens conscients que sans les alliances opportuno-électoralistes avec le PS, ils n’existent plus. De son côté Jean-Paul Huchon est également conscient que sans les alliances avec EELV, sa majorité PS est fichue aux élections locales.

 

 

Tout ce petit monde se tape dessus pour des histoires d’intérêts personnels mais au final termine toujours par s’allier… Alliances qui, je le rappelle, ne servent que leurs propres intérêts et tout ça bien évidemment sur le dos des français…

Source image: Le Figaro

Source image: Le Figaro

Tag(s) : #Casseroles du PS et de la gauche

Partager cet article

Repost 0