Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça y est, on y revient.

Petit à petit « Moi Président » commence à réaliser que toutes les mesures qu’il a imposées aux français au tout début de son mandat, dictées par les vieux dogmes passéistes et utopiques socialistes, ont fait du tords aux français, contrairement à ce que ses idéaux has-been lui laissaient entendre.

 

Il y eu tout d’abord les emplois à domicile, massacrés par la vénalité de ces pros du racket fiscal qui constituent en très grand nombre cette majorité. A avoir trop augmenté les charges, le gouvernement a terminé par pousser les français à se tourner vers le travail au noir pour ce type d’activités.

 

Bien vu…

 

En pensant trouver un moyen supplémentaire de s’en mettre plein les poches, François Hollande s’est finalement tiré une balle dans le pied. Que voulez-vous… Quand on n’y connaît rien, on n’y connaît rien… Et la réalité finit toujours par vous rattraper !

La masse salariale dans ce secteur a baissé de -3,5% en 2012 et d’encore -5,7% en 2013.

 

La majorité étudierait la possibilité de se rattraper pour tenter d’endiguer l’hémorragie en cherchant à baisser les charges d’environ 0,75 €/heure. Un peu comme ces Smicards qui peuvent s’estimer heureux de pouvoir s’offrir désormais une baguette de pain chaque jour, ou presque, grâce à François Hollande ! Niveau mépris on n’a jamais fait mieux.

 

Faisons le calcul...

Pour 0,75€ économisé par heure, soit 26,25 € pour une semaine de 35hs, ce qui est rarement le cas pour ce type d'emploi, cela fait un gain en fin de mois d'environ 118 € brut... Donc une partie partira aux impôts...

 

Sur une base de contrats de 35hs/semaine, combien faut-il de contrats sur lesquels on économise 0,75€/heure pour créer un nouvel emploi à domicile ? Sans doute une bonne quinzaine... Triste réalité !

 

S’il est une autre boulette impardonnable commise par cette majorité depuis son arrivée aux affaires en mai 2012, c’est la fiscalisation des heures supplémentaires qui a considérablement amputé le pouvoir d’achat des français, toutes professions et tous secteurs d’activités confondus.

 

A titre personnel, je suis favorable à un retour à la défiscalisation des heures supplémentaires, dont on nous avait promis que la fiscalisation allait créer de l’emploi… Finalement la tendance de la courbe du chômage de ces 24 derniers mois a démontré tout naturellement que les incantations de François Hollande en la matière ne dépasseraient jamais le stade de la prophétie…

 

Si le Président de la République rechigne à les défiscaliser parce que cela entraînerait un manque à gagner pour l’Etat, je l’invite à revenir sur le jour de carence dans la fonction publique, qu’il a honteusement supprimé, creusant encore un peu plus les inégalités entre les salariés français !

 

C’est à tout le monde de mettre la main à la poche et pas uniquement aux catégories de populations qui ne voteraient pas pour lui.

Source image: La Croix

Source image: La Croix

Tag(s) : #Les Hollanderies

Partager cet article

Repost 0