Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il n’y a visiblement plus aucune limite à la bêtise en socialie !

 

Que mes lecteurs se rassurent, ce titre n’est aucunement raciste et je n’ai pas basculé à l’extrême droite, même si je sais bien que quelques imbéciles vont essayer de le faire croire. Non. En réalité ce titre n’a vocation qu’à mettre en lumière le ridicule des propos tenus hier par François Rebsamen, Ministre du travail, aux micros de radio classique au sujet de cette nouvelle polémique autour de Christiane Taubira.

 

Pour lui, il se cache derrière les critiques dont fait l’objet sa collègue Garde des Sceaux, des relents de racisme.

 

Au PS c’est toujours la même musique. Dès l’instant où tu critiques Christiane Taubira c’est que t’es raciste et si tu siffles François Hollande c’est que t’es d’extrême droite. Chaque esprit a ses limites.

 

J’ai critiqué Christiane Taubira hier, ici et sur les réseaux sociaux et je ne me considère pas raciste pour autant. Pourtant, si je m’en tiens au raisonnement bancal de l’actuel Ministre du Travail, ma rédaction d’un billet sur la Garde de Sceaux serait motivé par des relents de racisme.

 

« LOL » !

 

En réalité c’est à force de voir le racisme partout et de l’évoquer à tort et à travers que des personnes comme François Rebsamen contribuent à l’installer durablement dans l’esprit des français, pour encore mieux le laisser proliférer.

 

Le propos du Ministre du Travail est ridicule. Simplement minable. Comme je le disais hier sur les réseaux sociaux, Rama Yade a été au Gouvernement de nombreuses années durant. Elle n’a pas la peau plus claire que moi ou que Christiane Taubira. (bouh quel vilain raciste je suis !)

Je doute qu'elle ait systématiquement entonné la Marseillaise en toutes circonstances. Est-ce que cela avait pour autant déclenché des polémiques ?

Pour Rebsamen, Taubira est victime d’attaques aux « relents racistes ». Il dirait quoi si elle était « blanche de peau » ?

Non.

 

Il est reproché à Christiane Taubira de ne pas avoir entonné la Marseillaise alors qu’un grand nombre de Ministres à ses côtés ne s’y étaient pas refusés. Moi je lui reproche son dérapage sur les réseaux sociaux.

 

Sur la forme, comme sur le fond d’ailleurs, Christiane Taubira n'a commis aucune erreur protocolaire le 8 mai dernier ; sa seule faute c’est d’avoir eu des propos blessants sur Facebook. En cherchant à s'expliquer elle s'est enfoncée... Comme à l’époque des écoutes de Sarkozy…

 

Sa hargne de ces derniers jours et son mépris de l’opinion des français sur sa maladresse ne plaident plus en sa faveur.

 

Chercher à ramener systématiquement tout débat à des questions de couleur de peau ou d’origines c'est avoir une vision simpliste et réductrice des choses. Evoquer le racisme là où il n’y en a pas c’est chercher sciemment à le fabriquer pour qu’il y en ait. Dans ce cas le raciste n’est pas celui qui défend ses convictions mais celui qui l’accuse d’être ségrégationniste !

 

Julien Dray disait, l’un des rares socialistes pour lesquels j’ai de l’estime, qu’évoquer le racisme à tort et à travers est avant tout révélateur d’un état de faiblesse argumentaire.

 

Je crois en effet que dans cette nouvelle affaire Taubira la gauche ne sait plus quelle excuse elle pourrait encore bien se trouver ! Maladroitement elle essaie de clore le débat en cherchant à diaboliser quiconque ne penserait pas comme elle, au travers de montages scabreux.

 

Simple question…

Qu’auraient trouvé à dire tous les défenseurs de Christiane Taubira si elle était blanche de peau ? Ils auraient joué la carte du poids ? De sa taille ?

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0