Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En 2008, François Hollande passait le flambeau du Premier Secrétariat du Parti Socialiste à Martine Aubry. Jamais avant ce jour-là, l’opposition dite « de gauche » n’avait été aussi proche de la scission.

 

Un détail qui aurait dû mettre la puce à l’oreille des français en mai 2012….

 

En quittant en 2008 la tête du Parti Socialiste, François Hollande a laissé un parti divisé et au bord du K.O. Exactement comme il est en train de façonner la France. Le résultat des élections Européennes d’hier le prouvent. Il est très proche de réussir.

 

Lui, premier des guignols, entouré de sa bande de bras cassés tous aussi inexpérimentés que lui, ont réussi à faire de la France en deux ans ce que jamais personne avant eux n’avait réussi à faire : inscrire le Front National comme la première force politique française. Loin devant. Très loin.

 

Peut-être que le tonneau de Lille nous ressortira sa fameuse théorie sur la banalisation des propos de l’extrême droite, propice à bla bla bla, mais je doute qu’il y ait encore un abruti, même au Parti Socialiste et Dieu sait s’ils y sont nombreux, pour gober ses balivernes. Va falloir décuver.

 

Dans les années 1980 François Mitterrand a créé le Front National.

Dans les années 2000, Lionel Jospin l'a placé au second tour d'une élection Présidentielle.

Dans les années 2010, François Hollande a fait du Front National la Première force politique de France. En l’espace d’un peu plus d’une génération, l’élève a dépassé le maître et aujourd’hui il dévaste tout sur son passage.

 

P’tain c’est qu’ils sont forts ces cons !

Ils n’avaient juste pas pensé qu’un jour leur joujou se retournerait contre eux.

Que voulez-vous… Quand on est con… On est con…

 

Alors certes, le petit gros et sa bande de bras cassés vont essayer de vous faire croire que le faible taux de participation à l’élection d’hier, comparativement à une élection traditionnelle (municipale ou présidentielle), a toujours favorisé les extrêmes. Ils peuvent se trouver les excuses qu’ils veulent ; ça ne change rien au problème… Le bordel est quand même là… Par ailleurs tous les faibles taux de participation de ces dernières années n’ont pas toujours profités au FN… Que voulez-vous… Quand on a de la merde dans les yeux et que l’on se sent acculé il est très difficile de faire preuve objectivement de discernement. Sauf que dans cette majorité, ils ont de la merde dans les yeux depuis bien avant la présidentielle de 2012.

 

 

Le Parti Socialiste, François Hollande, Jean-Marc Ayrault, Claude Bartolone, Harlem Désir et bien d’autres encore sont responsables de la première place du Front National. Deux années passées à se défausser de toute responsabilité tout en regardant la France s’enfoncer sans jamais rien faire pour essayer de la redresser. A quoi s’attendaient-ils ces imbéciles ?

 

Aujourd’hui, à cause d’eux, nous sommes la risée du vieux continent.

La France, moteur de l’Europe, est devenue le premier pays anti-Européen du vieux continent.

 

 

A l’heure où je rédige ces quelques mots nous sommes un peu avant 20hs00 et les résultats officiels ne sont pas encore proclamés. Il n’y a pas non plus d’intervention officielle d’un quelconque politique. Excusez le caractère injurieux de ce billet, mais ce soir il me fallait un exutoire et je pense qu’il valait mieux que je le rédige et le boucle avant l’annonce des premiers résultats.

 

Je pense par ailleurs que Jean-François Copé doit assumer sa part de responsabilité dans ce résultat, ainsi que l’UDI qui monte des listes indépendantes de l’UMP uniquement quand ça peut l’arranger, sans forcément se soucier des français.

 

Européennes et victoire du FN : le Parti Socialiste est autant responsable que "Moi Président"
Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0