Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le scrutin n’intéresse certes pas grand monde, mais il ne faut pas oublier que le vote est non seulement un droit, mais aussi un devoir. Personnellement je me rendrai dimanche matin dans mon bureau de vote. J’espère que vous en ferez de même.

 

A la surprise générale, je vous annonce que je ne voterai pas pour le PS. Inattendu n’est-ce pas ? Ceci dit… Quand je dis PS, je parle aussi d’EELV, de la gauche couleur sang ou encore du mouvement la Nouvelle Donne qui semble être un mélange de rejetés du PS et de rejetés d’EELV.

 

J’oubliais…

Il y a aussi Christine Boutin dont je compte prendre quelques bulletins pour la litière du chat.

 

A quelques heures de l’ouverture du scrutin, en France, je dois dire que je suis particulièrement étonné par la direction que donne le PS à sa campagne. A l’identique de l’élection présidentielle, il joue sur les marqueurs de gauche, pensant que cela suffira à mobiliser son électorat.

 

Insuffisant après deux années de Hollandisme.

J’ai eu l’occasion d’en discuter très récemment avec un socialiste assumé et il m’a affirmé que dimanche il ne se déplacera pas pour voter. D’autres fidèles, comme lui, se tourneront vers le Front National, comme à chaque fois qu’ils veulent sanctionner la majorité en place.

 

Il est un détail surprenant que j’ai découvert en lisant le programme du PS : il compte s’appuyer sur Bruxelles pour régir le droit à l’avortement. « LOL ».

 

Pensez-vous qu’il puisse être du rôle de Bruxelles de légiférer sur cette question ? Moi non. Au PS ils essaient de faire croire que si. A chacun ses priorités. En temps de crise, je doute que les peuples d’Europe aient aussi cette priorité.

 

Le PS nous refait également le coup de son adversaire la finance et tout ça.

C’est bon ; on connait le discours ! On a déjà donné ! Pendant la campagne ils sont contre la finance et dès lors qu’ils sont confrontés aux réalités économiques, ils viennent la caresser dans le sens du poil pour qu’elle leur lâche quelques gros billets ! Ah ces salauds de « riches cons »…

 

Lamentable…

 

Je pense aussi à Martin Schultz, personnalité politique que le PS souhaite imposer à la Présidence du Parlement… Lui bien évidemment se laisse soutenir ; ses intérêts étant en jeu. Pourtant il n’a pas toujours été en phase avec le PS français, je cite : « Les socialistes français c’est comme les pigeons de la cathédrale. Quand ils sont en haut ils te chient sur la gueule et quand ils sont en bas ils te bouffent dans la main ».

 

 

Il y a deux ans les français faisaient le plus mauvais choix qu’ils avaient la possibilité de faire de toute l’histoire de la cinquième République en élisant François Hollande Président de la République. Pourquoi réitèrerait-ils cette erreur en donnant une majorité au Parti Socialiste qui par ailleurs a le culot de faire campagne sur quasiment les mêmes promesses que celles d’il y a deux ans ?

 

Allé…

Débarrassons-nous de cette bande de racailles !

Mais pour ça, il faudra aller voter !

 

Au fait...

Le Secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes, troisième du nom en deux ans, il devient quoi ? (pour ceux qui ne savent pas, c'est Harlem Désir)

Source image: la-croix.com

Source image: la-croix.com

Tag(s) : #Ce que j'en pense...

Partager cet article

Repost 0