Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est en continuant tranquillement hier soir ma lecture du livre de Cécile Amar sur François Hollande, titré « Rien ne se passe comme prévu », que j’ai (re)découvert au chapitre consacré à Manuel Valls, plus précisément en page 234 de cet « ouvrage », que ce qui avait couté à François Resbamen une place de Ministre au lendemain de la victoire de la gauche le 6 mai 2012, c’était sa position officielle et assumée en faveur d’un assouplissement de la législation sur le cannabis.

 

 

Le propos à l’époque avait bien évidemment fait beaucoup de bruit… Qu’en est-il aujourd’hui ? Quelle est la position de l’ex-maire PS de Dijon devenu depuis Ministre du Travail ?

 

 

Est-ce qu’un seul de nos si neutres journalistes, ceux dont il est dit dans ce même ouvrage que je suis en train de lire qu’ils sont les amis du Président de la République, aura le courage de demander à l’actuel Ministre du Travail si sa position sur la question de l’assouplissement de la législation sur le cannabis a évolué… Ou pas ?

 

Personne ne lui interdit d’avoir des convictions personnelles et encore moins lorsqu’elles sont partagées par une partie de la base militante du parti majoritaire et de ses alliés électoraux-opportunistes… Puis à l’heure où le chômage approche les 5% en Allemagne et où il atteint son plus bas aux USA depuis 5 ans, l’assouplissement de la législation sur le cannabis permettrait au Ministre du Travail de ne pas trop subir les foudres de l’incapacité de la politique de la majorité à laquelle il appartient à inverser la tendance en matière de lutte contre le chômage…

Source image: blog de Corto

Source image: blog de Corto

Tag(s) : #Les Ministreries

Partager cet article

Repost 0