Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hollande à Carmaux : comment une initiative opportuniste se transforme en un véritable fiasco

N’est-ce pas François Hollande lui-même qui fanfaronnait pendant la campagne Présidentielle qu’il pourrait se promener où il le voudrait en France parce qu’asbolument aucun terrain ne lui serait hostile ? C’était très certainement sous-estimer sévèrement son aptitude à susciter le rejet auprès de nos compatriotes !

 

En déplacement hier à Carmaux pour rendre hommage à un symbole de la gauche, Jean Jaurès, « Moi Président de la République » a probablement manqué une fois de plus une bonne occasion de rester enfermé dans son château à deux pas de la plus belle avenue du Monde !

 

Dans un certain sens, je comprends les motivations de ce déplacement, surtout à l’aube d’une déroute historique pour la gauche, probablement bien pire que celle d’il y a 12 ans. Il doit au maximum entretenir l’illusion qu’il est de gauche, alors que sur le fond, il ne fait que « gérer » les choses de manière pragmatique ; ce que ne lui pardonnent pas les électeurs de gauche.

 

Cela va bientôt faire deux ans qu’il trahit les français qui ne manquent désormais plus une seule occasion de le lui rappeler.

 

Une fois de plus hier le Chef de l’Etat a été interpelé dans la foule par une femme qui lui a fait comprendre, en lui tenant fermement la main pour pas qu’il se tire, qu’elle est déçue de sa politique. Mission réussie, message passée : on ne voit qu’elle dans les JT. Nul doute qu’à l’identique d’un précédent cas du même genre, « Moi Président » saura acheter son silence en lui refourguant une place sur une liste PS quelque part…

 

Il y a aussi les sifflements.

Bizarrement personne pour évoquer l’extrême droite. Les images sont pourtant criantes de vérités.

 

Celui qui hier voulait essayer de faire croire aux français qu’il était l’incarnation divine du bien est aujourd’hui l’homme le plus détesté de France. Pour ma part il y a fort longtemps que je ne crois plus au Père Noël, ni au Lièvre de Pâques, encore moins au Saint-Nicolas ou à la petite souris. Ils sont pourtant plusieurs millions à avoir cru les balivernes d’un type qui promettait à n’en plus finir, simplement parce qu’il n’avait pas conscience de ce à quoi cela allait l’exposer. Aujourd’hui il en paie les frais et les français sont bien décidés à lui adresser toutes les factures !

 

Les Conseillers en com' se suivent à l'Elysée, les uns après les autres mais les mêmes problèmes semblent perdurer... C'est donc que le problème du Chef de l'Etat n'est pas sa com'...

 

 

Note à mes lecteurs: suite à la migration de l'administration de mon blog vers la nouvelle plate-forme d'OverBlog, un certain nombre d'entre vous n'ont pas reçu dans leur boîte mail les billets que je publie depuis quelques jours. Le problème est désormais résolu. Toutes mes excuses pour la gêne occasionnée, en espérant que cette nouvelle version n'altère en rien votre plaisir à lire ce blog.

Partager cet article

Repost 0